A Arques, le mouvement spontané des salariés

Une étincelle chez Arc international ?

La situation chez Arc international reste tendue. Un rassemblement de salariés s’est déroulé le 21 mars dernier devant les locaux des syndicats majoritaires CGT et CFDT, afin de réclamer une répartition plus juste du chômage partiel qui ne touche pas le secteur productif. Avec, en toile de fond, l’attente de mauvaises nouvelles.

14
Vous devez être connectés pour visualiser cet article