Le FISAC est entré dans sa 3e phase sur Auchel

Aller plus loin dans la dynamisation du tissu économique local

La Ville d’Auchel a signé le 12 juin dernier la 3e phase de son FISAC urbain. L’objectif de ce dispositif est de dynamiser les activités commerciales et artisanales, tout en accroissant leur enracinement.

705
D.R.
Le Préfet, les représentants de la commune et les organismes consulaires ont renouvelé leur partenariat.

 

D.R.
Le préfet, les représentants de la commune et les organismes consulaires ont renouvelé leur partenariat.

La commune d’Auchel s’est inscrite dès 2003 dans le dispositif FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce). Ce dernier a permis d’accompagner financièrement les artisans et commerçants dans leurs projets de réhabilitation, d’adaptation de leurs locaux ou encore de monter des opérations à destination du grand public.

Le FISAC représente sans conteste une bouffée d’oxygène pour les acteurs économiques locaux. Ce fonds répond à des problématiques actuelles qui touchent les services artisanaux et commerciaux de proximité, fragilisés par les évolutions économiques et sociales. Comme le constate Denis Robin, sous-préfet du Pas-de-Calais, «beaucoup de villes du Bassin minier ont été déstructurées d’un point de vue social et urbanistique. C’est ce qui explique en partie le succès du FISAC dans ce département.» 

La ville compte près de 200 enseignes et ce fonds a pu être mobilisé afin de réhabiliter ce qu’on appelle les « dents creuses », comme l’a expliqué le maire Richard Jarrett : «Par ce biais, nous avons pu rénover des espaces commerciaux situés en centre-ville mais également en périphérie.»

Plus de 13 ansaprès son lancement, l’aventure se poursuit et la cité artésienne est entrée dans la 3e phase de ce dispositif, qui se traduit par l’apport d’aides financières.

 Démarche «Qualité commerce». Le 12 juin, Denis Robin, préfet du Pas-de-Calais, Richard Jarrett, les représentants de la CCI, de la Chambre des métiers et de l’Union commerciale et artisanale auchelloise ont renouvelé leur partenariat en signant la 3e convention FISAC.   

Celle-ci sera employée afin de générer de l’animation et de mettre en avant les commerçants. Concrètement, ce FISAC de 3e génération accompagnera la réalisation de projets tels que l’organisation des marchés de Noël et de Pâques, ou encore la foire commerciale.

Outil au service du développement local, une mission d’information sera lancée autour du FISAC. A titre d’exemple, des lettres seront diffusées pour communiquer auprès des entreprises, mais aussi des habitants, sur la mise en œuvre et le suivi des dossiers  FISAC.

Enfin, ce dispositif va impulser le lancement de nombreuses actions concernant les artisans et commerçants. On peut citer le déploiement d’une démarche «Qualité commerce», ainsi qu’une opération dans le but de rénover les vitrines. Par ailleurs, ce FISAC pourra être sollicité afin de mettre en place une signalétique propre au tissu commercial local. Parallèlement, des aménagements pourront être réalisés pour attirer davantage de consommateurs et, en conséquence, pour renforcer l’attractivité de ce bourg de 11 000 habitants.