La Competition Commission confirme son interdiction

MyFerryLink toujours menacée

La Competition Commission britannique, qui veille au principe de libre concurrence, a rendu sa décision le 27 juin dernier : Eurotunnel doit se séparer des trois navires que le groupe a acquis auprès du liquidateur judiciaire de SeaFrance (l’emportant ainsi sur l’offre de DFDS, son conccurent sur la traversée Calais-Douvres). Une décision qui pourrait mettre le feu au poudre à Calais, comme à Dunkerque ou Douvres.

21
Vous devez être connectés pour visualiser cet article