Le nombre de transactions nettement en dessous de son niveau habituel

Bureaux : la demande trop peu présente dans la métropole lilloise

Sans être « réellement mauvais », le marché des bureaux n’a pas refleuri au deuxième trimestre 2014. La reprise se fait attendre. De quoi s’interroger sur ses perspectives au second semestre.

27
Vous devez être connectés pour visualiser cet article