A Gravelines, l'avenir du site d'Ajinomoto

Une affaire sino-japonaise

Le groupe japonais Ajinomoto, spécialiste mondial de la fabrication d’aspartame, souhaite sortir de ce marché. En témoigne la vente de son site de Gravelines. Focus sur une possible « mauvaise nouvelle industrielle ».

10
Vous devez être connectés pour visualiser cet article