Artois comm. crée des pôles artisanaux sur son territoire

Mailler le territoire et proposer des solutions immobilières efficaces

Artois comm. densifie son réseau de pôles artisanaux. Après Barlin, celui de Divion va être commercialisé et le chantier de Beuvry devrait démarrer rapidement. Ces équipements viennent compléter l’offre existante à destination des porteurs d’initiative.

D.R.
La commercialisation du pôle artisanal de Divion vient de débuter.
D.R.
La commercialisation du pôle artisanal de Divion vient de débuter.

Dans le cadre de sa compétence développement économique, Artois comm. aménage les zones d’activité recensées sur son territoire et apporte des solutions foncières  et immobilières aux entreprises de son tissu économique. Ainsi, pour répondre aux attentes des créateurs, cinq pépinières et centres d’affaires ont été réalisés. Ces derniers offrent la mise en commun de nombreux services tels que l’accueil, des outils de bureautique… La structure intercommunale a lancé un concept innovant avec la construction du Village d’entreprises à Ruitz. Cette infrastructure, composée d’ateliers et bureaux, possède en son sein une place de 100 m² qui permet l’organisation d’événements, de salons professionnels ou d’expositions. Ces pépinières constituent des solutions pour une durée de quelques  années, le dirigeant d’entreprise devant ensuite trouver d’autres locaux. «C’est dans cet esprit que nous avons envisagé la construction d’ateliers relais, d’une surface de 1 000 m² avec 200 m² de bureaux. C’est la bonne jauge pour un entrepreneur qui souhaite s’agrandir et compte déjà deux à trois salariés. On a constaté que ces bâtiments trouvaient preneurs avant même d’être sortis de terre», explique Pierre Moreau, vice-président chargé des questions économiques. L’élu précise qu’Artois comm. était également préoccupée par les demandes émanant des artisans.

Opération à tiroirs. Le dispositif existant a ainsi été complété par la mise en place de pôles artisanaux. S’inscrivant dans une stratégie plus globale, ce produit vient satisfaire d’autres attentes, s’adressant à des entreprises en phase de développement. «Ces pôles disposent d’une surface de 1 000 m² et sont divisés en quatre cellules, comprenant une partie atelier et d’une trentaine de mètres carrés de bureaux. A noter que ces cellules sont modulables et qu’un locataire peut s’étendre en louant une autre cellule, voire plus», souligne Pierre Moreau. La première opération de ce type a vu le jour sur le parc Actigreen à Barlin, à deux pas de la rocade minière. Les quatre cellules n’ont pas tardé à accueillir des locataires, évoluant dans des domaines d’activités variés. A chaque fois, on remarque un dénominateur commun dans le choix : la proximité et la volonté d’être au plus près des clients.

Devant ce succès, Artois comm. a décidé d’effectuer un copier-coller de cette réalisation au parc de la Clarence à Divion. La commercialisation de ces locaux a débuté depuis quelques jours. «Nous avons émis le souhait de mailler l’ensemble du territoire de l’agglomération. Ainsi, pour 2015, le chantier du pôle artisanal de la zone d’activité du Moulin à Beuvry va être engagé. Il devrait être ouvert pour 2017», précise Pierre Moreau.      

Cette opération à tiroirs devrait également être déclinée sur le  secteur de la Porte-des-Flandres (Haisnes-lez-la-Bassée/Auchy-les-Mines) à l’horizon 2017-2018.