Victoire des autodidactes

La passion du verre depuis plus de 30 ans

La création du groupe RIOU Glass est liée à l’histoire d’un homme, Pierre Riou. Volontaire, déterminé et surtout habile de ses mains, celui-ci enchaînait les petits boulots, mais sans réellement trouver sa voie de prédilection. Ce n’est qu’en 1979, lorsque Pierre Riou a 26 ans, que commence l’aventure entrepreneuriale. La belle success story peut enfin commencer.

Pierre Riou
Pierre Riou
Pierre Riou
Pierre Riou

En plein choc pétrolier, Pierre Riou s’intéresse aux économies d’énergies et il perçoit rapidement l’intérêt du sujet. «Pour disposer d’une connaissance solide dans ce domaine, je me suis beaucoup documenté étant donné que je n’avais pas reçu de formation au préalable», explique le président fondateur du groupe éponyme RIOU Glass.

Jeune et dynamique, il s’installe à Pont-Audemer en tant qu’artisan spécialisé dans la peinture, l’isolation, la pose de survitrages et de doubles-vitrages. Très vite, Pierre Riou connaît un certain succès et trouve ses premiers clients sur les marchés de Haute-Normandie.

L’année 1983 est un moment charnière, puisque c’est à ce moment que le «self-made man à la française» crée l’usine historique VIP (Vitrages isolants de Pont-Audemer) à Beuzeville, dans l’Eure. Durant cette période, il commence à fabriquer des doubles-vitrages de manière artisanale mais veut aller plus loin en mettant au point un procédé afin d’industrialiser sa fabrication et, in fine, inventer sa première machine pour laquelle un brevet est déposé en 1988. Cette même année, il présente au salon international Glasstec de Düsseldorf son invention, la presse Riou horizontale à tapis, et obtient une première reconnaissance du métier en recevant le Prix de gestion artisanale par les chambres des métiers de l’Eure, du Calvados et de la Seine-Maritime. En 1989, l’Office européen des brevets de La Haye, au Pays-Bas, le désigne comme inventeur et lui décerne un brevet pour son procédé.

Un groupe industriel français de renom. A la fin des années 80, la petite entreprise familiale VIP compte déjà une vingtaine de collaborateurs. Ce développement ne va pas s’arrêter en si bon chemin, puisque cette dernière va accroître sa taille et son influence au fil des ans par croissance organique et par acquisitions successives de sites, notamment par le rachat en 2009 de V2S et de Pilkington France, la filiale française du géant verrier mondial. «Nous sommes alors passés, en une vingtaine d’années, de groupe régional à un véritable groupe industriel français, fournisseur privilégié des menuisiers et façadiers français», souligne Pierre Riou. En 2012, RIOU Glass, jusqu’à présent transformateur de produits verriers, devient, avec le rachat auprès du groupe français Saint-Gobain de 50% du capital d’Eurofloat, le premier transformateur indépendant français à remonter la filière pour devenir fabricant de verre plat.

Aujourd’hui, RIOU Glass a doublé de taille, affiche  un chiffre d’affaires de 165 M€ et emploie plus de 1 100 salariés dans 17 usines implantées en France métropolitaine, à La Réunion et à l’île Maurice. «Nos axes de développement se concentrent d’une part sur l’innovation et d’autre part sur le développement de RIOU Glass International», précise Pierre Riou.

Dans cette aventure exceptionnelle, Pierre Riou aime à souligner la fierté qu’il a d’avoir su créer, pour transmettre ensuite le flambeau à sa famille. Pour ce véritable visionnaire, «l’avenir se prépare en innovant».