Dans un marché métropolitain de la transaction en bureaux atone

«De grands navires ont changé de mains»

Si le bilan 2014 du marché des bureaux en transactions n’affichera pas de record à quelque 110 000 m2, celui de l’investissement est plus florissant à plus de 250 M€, nouveau record. Explications et commentaires avec Benoît Tirot, directeur général d’Arthur Loyd Lille.

388
Vous devez être connectés pour visualiser cet article