Commerce, distribution : les évolutions prévues par la loi Macron

Le projet de loi Macron, adopté de manière retentissante en première lecture à l’Assemblée par le recours à l’article 49‑3 de la Constitution, même s’il doit prochainement passer devant le Sénat, donc susceptible de nouveaux amendements, projette des évolutions significatives en droit économique. Revue de l’essentiel.

203
Vous devez être connectés pour visualiser cet article