Détente et loisirs

Team Square veut révolutionner l’offre de loisirs in et outdoor

C’est le plus gros complexe multi-loisirs de France qui est en train de se monter aux portes de la zone commerciale d’Hénin-Beaumont. Son ouverture est prévue pour le mois de septembre prochain. En attendant, les trois associés initiateurs de ce projet le peaufinent, réalisent des travaux et commencent à toucher leur rêve de très prés. Rencontre avec Julien Joly.

D.R.
Le foot salle sera proposé au prix le plus bas de la région et sera innovant avec un terrain jouable dans la pénombre grâce à des lignes phosphorescentes.
ACT'Presse
Julien Joly, Olivier Potet et Etienne Dausques devant le bâtiment de la Staf, qui accueillera le plus grand complexe multi-loisirs de France.

C’est sur une ancienne friche industrielle des Houillères que Julien Joly et ses deux associés, Etienne Dausques et Olivier Potet, ont décidé d’implanter Team Square, un complexe multi-loisirs pour enfants, adolescents et adultes.
L’idée a germé alors que Julien Joly assurait la gestion d’une association de paintball et, en parallèle, les équipes d’une société de transport. «Le management et l’animation, j’ai choisi de faire un mélange des deux en créant Team Square.»
Le projet en question consiste à proposer sur un même site une multitude d’activités. Cela fait près de deux années que Julien Joly travaille son dossier, rencontre des financeurs et cherche un lieu assez grand pour accueillir Team Square. «Après plusieurs rebondissements, les travaux d’aménagement sont prêts à commencer sur l’ancien site de la Staf, une teinturerie industrielle créée après la Seconde Guerre mondiale et fermée depuis de nombreuses années.»
Situé sur le territoire de Beaumont, sur la route de Quiéry-la-Motte, le site en question offre 6 400 m2 de surface couverte et 55 000 m2 de surface à l’extérieur. Aujourd’hui, la plus grosse difficulté est «qu’il n’y a pas d’antécédent en France». Les trois associés doivent donc fournir un travail double pour mener à bien ce projet très ambitieux (et tellement atypique que les personnes qui ont eu accès au dossier restent prudemment dans l’expectative) : tout doit prêt fin août, pour une ouverture en septembre prochain.

D.R.

Un paintball utilisant des balles plus petites, donc moins douloureuses à l’impact, sera proposé.

Activer les réseaux. Lauréat du réseau Entreprendre en Artois, Julien Joly a réussi à rassembler quasiment tous les partenaires de la création d’entreprise autour de son projet. «Nous avons créé une SAS au capital de 220 000 euros, dans laquelle les trois actionnaires ont apporté 135 000 euros. Les 85 000 euros restants sont apportés par des partenaires financeurs.»
L’investissement autour du projet est de 1,4 million d’euros, financés par moitié par le Crédit agricole et la Banque populaire. «Nous avons également frappé à toutes les portes : Initiatives Gohelle, Caisse solidaire, Autonomie et Solidarité, Artois expansion, Nord création, Finorpa, Naccre, CAHC et contrat de création.» Selon les trois associés, le fait d’être suivi par ces organismes a rendu le projet plus crédible lorsqu’il a fallu trouver des financements.

D.R.
Le football en salle pourra même être pratiqué dans la pénombre grâce à des lignes phosphorescentes disposées sur le terrain.

Accessible à tous. Autre spécificité de ce projet gigantesque, les trois associés veulent en faire un lieu accessible au plus grand nombre en adoptant une politique tarifaire agressive. «Nous allons proposer un premier prix de 9,90 euros pour une demi-heure d’activité ; 24,90 euros pour deux heures quelle que soit l’activité choisie. Sauf pour le foot en salle qui sera facturé 6 euros de l’heure», précise Julien Joly.
De la sorte, ils espèrent faire jouer la concurrence tout en « démocratisant » l’accès au complexe de loisirs, notamment par rapport à la Métropole (3 euros de plus pour l’heure de foot en salle). Et Julien Joly de poursuivre : «Nous espérons qu’avec des tarifs comme ceux-là, les clients feront plusieurs activités à la suite et passeront plusieurs heures sur le site.» Le complexe, avec une capacité d’accueil de 500 personnes en simultané, offre une belle perspective de remplissage sur la journée à raison d’une moyenne de 2 heures par client.
Team Square sera également ouvert aux entreprises dans le cadre de séminaires et challenges : «Nous disposons de quatre salles de séminaires pouvant accueillir un total de 200 personnes. Nous avons également plusieurs petites salles pour des groupes plus modestes.»
Si Julien Joly et ses associés ont décidé de louer 6 400 m2 du bâtiment de la Staf, restent encore 8 000 m2 de surface disponible, «que nous envisagerons de louer si l’activité se développe correctement».
En attendant, ils commencent à nouer des relations avec les CE des grands donneurs d’ordre de la région : «J’ai déjà des contacts avec certains grands noms, intéressés par notre concept.»

D.R.
Le complexe proposera également une salle de restauration de 120 couverts et une salle d’arcade avec billards, Baby-foot et air hockey.

Pour tous les goûts. Si une première sélection des activités a été faite, les trois associés feront évoluer l’offre en fonction des nouvelles modes et de la demande client : «L’avantage de disposer d’une grande surface est de pouvoir changer le balisage des terrains de jeu en quelques heures.»
On retrouvera donc tout ce qui se fait de mieux avec, à chaque fois, une petite valeur ajoutée par rapport à la concurrence. Paintball, laser tag, kids ball, footsal, bubble foot, bubble rugby, Baby-foot humain, mur de scratch, combat de sumos : la liste des activités proposées dès l’ouverture est assez impressionnante.
«Nous avons décidé de proposer le paintball en intérieur et extérieur. L’innovation réside dans l’utilisation de billes de peinture plus petites qui ne font pas mal, tout en gardant la même jouabilité.» 
Team Square proposera aussi une salle d’arcade avec des billards, du air hockey et des bornes de jeu classique. «Nous ouvrons également une salle de restauration de 120 couverts avec des tables tactiles. Elles permettront de commander les activités, mais aussi les repas.» Les visiteurs qui le souhaiteront pourront ainsi régler leurs commandes directement avec leur carte bleue. Prochaine étape pour Team Square, le début des travaux pour assurer une ouverture prévue début septembre.