A Calais, un nouveau désastre industriel

Tioxide réduira ses activités calaisiennes des deux tiers

Le géant américain de la chimie Huntsmann-Tioxide a décidé au début du mois dernier de fermer sa production de dioxyde de titane de son site calaisien. Une grève d’une semaine a suivi cette annonce. Depuis, c’est l’expectative pour les salariés et les élus du territoire qui pourrait perdre 170 emplois.

327
Vous devez être connectés pour visualiser cet article