A Calais, la Scop des anciens de SeaFrance sur le pont

Comment le nœud gordien du transmanche peut-il être tranché ?

Dans quelques jours, la cour d’appel de la Commission de la concurrence britannique rendra sa décision sur le recours des scopiens, opposés à l’interdiction de naviguer de MyFerryLink sur la ligne Calais-Douvres. Si elle est confirmée, cette interdiction poussera Eurotunnel, propriétaire des navires, à les vendre. Un enjeu majeur pour tout opérateur qui sait que le transmanche reste un filon. Enquête sur une réussite controversée.

10
Vous devez être connectés pour visualiser cet article