A Ambricourt, inauguration d'une centrale photovoltaïque

L’irruption de « l’énergie citoyenne »

Des panneaux solaires sur un toit : ce n’est pas encore du domaine du banal, mais ça le devient. Moins banal est ce qui s’est déroulé le 11 avril à Ambricourt, près de Fruges et à une portée d’arbalète d’Azincourt : la double centrale photovoltaïque inaugurée avait été financée par des épargnants soucieux de développement durable. A côté des majors capitalistiques, « l’énergie citoyenne » entre en scène et fait entendre sa petite musique.

15
Vous devez être connectés pour visualiser cet article