A Calais, les tribulations du transmanche

DFDS de retour à Calais, Eurotunnel dans l’expectative

La situation au port de Calais a évolué dernièrement. Les membres de la coopérative Seafrance ont décidé de laisser passer les navires du Danois DFDS qui attend de prendre possession du Rodin et du Berlioz, occupés par les scopiens qui contestent le choix d’Eurotunnel de les vendre à un concurrent. Ce dernier a en effet prévu de reprendre 202 personnes sur un total de 646… Analyse.

18
Vous devez être connectés pour visualiser cet article