Sur la Côte, le feuilleton continue

Jeu d’échecs sur le Détroit

Deux semaines après leur coup de force au port de Calais, à Loon-Plage et sur le site du tunnel sous la Manche, les salariés de la SCOOP Seafrance maintiennent leur position et tentent d’ouvrir de nouvelles voies. Le point de cette guerre de position avec Eurotunnel.

7
Vous devez être connectés pour visualiser cet article