Salon de l’emploi

Norevie et Entrepreneurs et Développements se mobilisent pour l’emploi des locataires

Le bailleur social Norevie, soucieux du bien-être de ses locataires, a organisé en partenariat avec Entrepreneurs et Développements un salon de l’emploi de proximité à Douai-Dorignies. Face aux premiers retours de cette opération, d’autres salons devraient être organisés et un élargissement à d’autres demandeurs d’emploi proposé. Explications.

ACT'Presse
Les représentants de Norévie, d’entrepreneurs et développements et les élus de la ville de Douai ont visité le salon et pu recueillir les impressions des demandeurs d’emploi et des entreprises présentes.
ACT'Presse
Les représentants de Norévie, d’Entrepreneurs et Développements et les élus de la Ville de Douai ont visité le salon et pu recueillir les impressions des demandeurs d’emploi et des entreprises présentes.

C’est au cœur des cités gérées par le bailleur social Norevie que des salons de l’emploi sont organisés par Entrepreneurs et Développements. Le dernier en date s’est tenu dans le quartier de Douai-Dorignies, « un quartier prioritaire de la politique de la ville. Le chômage y est plus important qu’ailleurs. La situation est difficile pour bon nombre d’habitants, nous ne pouvions rester sans rien faire« , souligne Bruno Decerf, président de l’association Entrepreneurs et Développements.
« Leur bien-être est une de nos principales préoccupations. C’est à mes yeux une chose primordiale et il passe forcément par l’emploi« , appuie Jacques Brenot, directeur général de Norevie. En agissant ainsi, le bailleur se prémunit également des situations difficiles et donc des impayés.
La Ville de Douai, également partenaire de l’opération, a gracieusement mis à disposition une salle au château Treuffet, particulièrement adaptée et située au cœur même du quartier : « Plus d’excuses pour nous dire que le salon est trop loin et qu’il faut prendre la voiture : nous sommes au plus près des demandeurs d’emploi !« 
La prochaine opération de ce type aura lieu à Orchies en octobre. « Nous espérons pouvoir continuer l’année prochaine et, pourquoi pas, élargir à d’autres personnes qui ne sont pas locataires« , indique le directeur général de Norevie, qui en appelle ainsi aux  autres bailleurs de l’arrondissement.

ACT'Presse
Le salon de l’emploi du quartier Douai-Dorignies a remporté un franc succès avec un grand nombre de participants, mais aussi de nombreuses offres d’emploi.

Vingt stands, des emplois. Lors de cette opération sur Douai-Dorignies, une vingtaine de stands ont été mis en place par les partenaires et de nombreux emplois étaient à pourvoir. La Mission locale, le Pôle emploi, la Chambre des métiers et des entreprises privées (Veolia, l’hypermarché Leclerc…) étaient présents. « Je suis venue présenter un de nos dispositifs en direction des jeunes de 16 à 26 ans. L’idée consiste à les préparer à l’emploi artisanal« , explique ainsi la chargée de mission de la Chambre des métiers.
De passage sur le salon, Léo et Antoine, âgés respectivement de 20 et 21 ans, habitent le quartier et sont à la recherche d’un emploi depuis plusieurs mois. Antoine, à la recherche d’un emploi de technicien de maintenance dans le chauffage, est venu déposer son curriculum vitae. Son ami Léo est quant à lui en quête d’une entreprise pour poursuivre une formation en alternance.

Quant à Hélène et Guy Laplanche, gérants des magasins Leclerc de Douai et Brebières, ils sont à la recherche de plusieurs salariés pour compléter leurs équipes, « des bouchers, des vendeurs, mais aussi des hôtes et hôtesses de caisse« . Certes, « nous œuvrons six jours sur sept, avec parfois une plage horaire assez large« , mais ils offrent bel et bien un tremplin vers l’emploi pour les jeunes qui veulent aller beaucoup plus loin.