Passation de mandat à Réseau entreprendre Hainaut

Eric Mozas succède à Raymond Duyck

La cérémonie a été l’occasion de présenter cette association de chefs d’entreprise qui aident les créateurs et repreneurs. Basée à Petite-Forêt, elle a juste dix ans d’âge. La fédération/réseau file, elle, vers son trentenaire.

797
D.R.
Raymond Duyck (à gauche) a passé le relais à Eric Mozas. Leur engagement dans le réseau ne date pas d’hier.
D.R.
Raymond Duyck (à gauche) a passé le relais à Eric Mozas. Leur engagement dans le Réseau ne date pas d’hier.

La cérémonie de passation de mandat au sein du Réseau entreprendre Hainaut s’est déroulée le 4 novembre, sur le site d’Arenberg Creative Mine, non loin de Petite-Forêt, siège de l’association locale. Raymond Duyck (Brasserie Duyck à Jenlain), président depuis trois ans, a passé le relais à Eric Mozas. Tous deux participent au Réseau depuis quelques années. Eric Mozas s’est lancé dans l’immobilier d’entreprise en 2009 après avoir été président d’Intermarché France et propriétaire exploitant du site commercial du Quesnoy, également dans l’Avesnois. Il dirige aujourd’hui une holding, basée au Quesnoy, engagée dans plusieurs sociétés. Ce soir-là, d’autres changements ont été officialisés : Alexis Colas (cabinet CHD) a succédé à M. Mozas à la tête du comité d’engagement (qui reçoit les porteurs de projet) et la bienvenue a été souhaitée à la nouvelle directrice, Jocelyne Pidoux.

Hommage au fondateur. La cérémonie s’est déroulée dans une ambiance très optimiste et très volontaire, entre chefs d’entreprise qui se connaissent bien. Elle a commencé par un hommage, sur grand écran, à André Mulliez. En 1986, alors qu’il était PDG de Phildar, en plein plan de licenciements, il a créé le Réseau, bientôt trentenaire. Ce Réseau entreprendre fait toujours référence au slogan du fondateur : «Pour créer des emplois, créons des employeurs». Les principes de base ont été rappelés ce soir-là : ce réseau, qui vit grâce à des dirigeants d’entreprise, accompagne et soutient les créateurs et repreneurs. Ses mots d’ordre : bénévolat, réciprocité, proximité, homogénéité et cohérence dans la stratégie.

Réseau national né dans le Nord. Né dans le Nord, fonctionnant en fédération d’associations indépendantes, il s’est depuis bien développé. Frédérique Jeske, originaire de Roubaix, directrice générale, a ainsi expliqué qu’il comptait aujourd’hui en France 83 implantations, 28 à l’étranger, 170 salariés assurant la permanence du suivi et 5 300 chefs d’entreprise engagés. «Ce réseau, a-t-elle dit, c’est une ONG de militants de l’entreprenariat». Ce qui est mis en œuvre pour elle : une «intelligence collective».

D’autres chiffres ont été donnés. Exemples : le Réseau, au plan national, a contribué à sauvegarder ou à créer 30 000 emplois ces cinq dernières années et environ 22 millions de prêts d’honneur ont été accordés. Le taux de réussite à trois ans a été souligné : 92%.

L’association du Hainaut a dix ans. L’association du Hainaut (qui concerne le Douaisis, le Cambrésis, le Valenciennois et la Sambre-Avesnois) a, quant à elle, juste dix ans. Pour sa part, elle a, depuis 2005, fait émerger 105 lauréats, soutenu 85 entreprises, contribué au maintien ou à la création (68% des cas) de 800 emplois et, enfin, attribué 2 millions d’euros de prêts d’honneur.

Raymond Duyck a rappelé ces chiffres en précisant qu’il avait toujours été étonné par «l’envie des créateurs». «Ils ont, a-t-il dit, cette flamme dans les yeux. Le Réseau est là pour qu’ils aient aussi les pieds sur terre.» Le président de la brasserie de Jenlain a confié aussi que le Réseau luttait contre la solitude du chef d’entreprise. Eric Mozas a, pour sa part, confié qu’à la tête du comité d’engagement, il avait pris un «bain de jouvence». Des lauréats étaient présents et ont d’ailleurs témoigné.

Jocelyne Pidoux, directrice depuis septembre, a expliqué que depuis quinze ans, elle avait eu un parcours dans l’aide aux chefs d’entreprise et qu’elle connaissait bien la Sambre-Avesnois. Concernant ce territoire, elle s’est dite convaincue que le passé industriel et l’entraide constituaient de solides atouts pour développer le Réseau. Auparavant, elle était directrice générale de Nord financement et animatrice de Grand-Hainaut expansion.

Contact : Réseau entreprendre Hainaut, chez Héphaïs, parc Lavoisier, rue Laplace, Petite-Forêt. Tél. : 03 27 47 36 72 − www.reseau-entreprendre-hainaut.fr