MÉTROPOLE LILLOISE

Orange se dit prête pour déployer la fibre optique dans les « communes orphelines »

L’opérateur télécom devrait se voir confier le raccordement à l’Internet très haut débit de la cinquantaine de communes délaissées par Numéricable-SFR en rupture de son engagement de 2013.

522
D.R.
Chez Orange on fait le point sur le déploiement de la fibre optique sur la métropole lilloise à Axelle Lemaire.

 

D.R.
Chez Orange, on fait le point sur le déploiement de la fibre optique sur la métropole lilloise à Axelle Lemaire.

Les communes au cœur de la métropole lilloise à Orange et celles à la périphérie à Numéricable-SFR : c’est la répartition géographique qui avait été définie en 2013 pour le déploiement de la fibre optique en région. En octobre, la MEL constate  que sur les 70 communes que Numéricable-SFR devait équiper, seules 13 l’ont effectivement été. Trois jours après le fracassant ras-le-bol exprimé le 17 octobre par la MEL contre Numéricable-SFR, Stéphane Richard, patron d’Orange, est venu à Lille exprimer « la disponibilité totale » du groupe qu’il dirige pour assurer le déploiement dans les communes délaissées par son concurrent. « Nous sommes l’arme au pied et prêts à intervenir« , a-t-il martelé alors qu’il visitait les installations d’Orange à Hellemmes, accompagné d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique. Mais le 20 octobre, quand Stéphane Richard faisait cette déclaration, le déploiement dans les « communes orphelines » n’avait pas encore été transféré à Orange. Il manquait une condition : que l’État entérine officiellement la carence de service, c’est-à-dire l’incapacité de Numéricable-SFR pour raccorder les communes délaissées. Ce qui ne semblait plus qu’une simple formalité. Axelle Lemaire qui redoute une fracture numérique a vivement déploré l’attitude de Numéricable-SFR. « Il y a la responsabilité politique, mais il y a aussi la responsabilité des entreprises. L’attente des citoyens pour l’accès à la fibre optique est immense. Nous constatons  la carence de service qui laisse les citoyens dans un sentiment d’abandon« , s’est indignée la secrétaire d’Etat qui, en revanche, a jeté des fleurs à Orange « qui respecte ses engagements« .

En octobre 2013, les deux opérateurs s’étaient engagés à déployer la fibre optique dans  85 communes. L’objectif était de relier chaque habitant de la métropole lilloise à cette technologie FttH en 2020. Orange affirme disposer de moyens humains et techniques pour respecter les délais si la commande de son concurrent lui était transférée. D’autant qu’Axelle Lemaire a clairement exprimer son souhait de voir le déploiement se faire vite.  

Stéphane Richard a aussi martelé l’engagement « 100% fibre optique » d’Orange. De la centrale jusqu’à l’usager, en passant par le déploiement dans les voiries, tout le réseau est constitué de fibre optique. Chez certains opérateurs, le réseau est mixte : une partie en fibre optique et l’autre partie composée du traditionnel câble coaxial.