ENTREPRISES

Bercy s’attaque aux retards de paiement

Des amendes plus consistantes et rendues publiques, des contrôles renforcés, le tout pour le secteur public comme pour le privé : Emmanuel Macron annonce un durcissement de la politique de répression des retards de paiement, lesquels ne cessent d’augmenter.

28
Vous devez être connectés pour visualiser cet article