Des transactions en hausse mais des prix en baisse

Evolution du marché immobilier dans la zone frontalière

Une note de conjoncture publiée par les notariats français et belge permet de se rendre compte de l’activité et du dynamisme de l’immobilier sur la zone frontalière entre les deux pays. Le contexte économique en Belgique est plus porteur qu’en France, avec une croissance plus forte et un taux de chômage plus faible (8,6% contre 10% au second trimestre 2015 en France).

25
Vous devez être connectés pour visualiser cet article