À Calais, l'avenir incertain du dentellier Desseilles Fabrics

Laissera-t-on disparaître un pan entier du patrimoine national ?

Le fabricant de dentelles Desseilles ( 8,5 millions d’euros en 2014, 74 salariés) vit un énième redressement judiciaire depuis le 28 septembre dernier, et dans des conditions particulièrement éprouvantes… En proie à des difficultés de financement, menacé par le tribunal administratif de Lille de devoir réintégrer cinq salariés licenciés il y a deux ans, le trio qui préside aux destinées de Desseilles venait pourtant de trouver une partenaire financiere asiatique, Grace Wang.

6
Vous devez être connectés pour visualiser cet article