Didier Roth à Petite-Forêt (Hainaut)

« Mon père ne voulait pas que je sois un fils à papa ! »

Son père, le fondateur, explique Didier Roth, lui a transmis le groupe familial. Mais pas tout de suite : il a fallu qu’il fasse ses armes et apprenne le métier en travaillant.

14
Vous devez être connectés pour visualiser cet article