Frédéric Van Gansbeke, président du collectif des représentants et des commerces du Calaisis

«Nous avons revu nos dépenses à la baisse, mais la situation devient intenable»

Les entreprises et commerces du Calaisis tirent la sonnette d’alarme. Un collectif de cent acteurs de l’économie calaisienne créé pour l’occasion réclame un moratoire pour la levée des taxes dans la Communauté d’agglomération et pour le déplacement de la jungle, le camp de migrants, dont la population est estimée entre 4 000 et 5 000 âmes.

22
Vous devez être connectés pour visualiser cet article