LES VOEUX DE LA CASO

Un hymne à l’entreprise et à l’intelligence collective

Concernant l’art oratoire, Nicolas Boileau distinguait : “Démosthène est grand en ce qu’il est serré et concis et Cicéron, au contraire, en ce qu’il est diffus et étendu.” François Decoster, président de la CASO, à l’évidence maîtrise le verbe. Si son discours fut long, c’est que le bilan de l’année écoulée était riche et la feuille de route, pour les prochains millésimes, dense et structurée. Son plaidoyer en faveur des entrepreneurs avait comme cadre l’immense hangar d’une société leader, les Ets Samyn, sur la plate-forme multimodale d’Arques, “présence symbolique dans une PME dynamique et conquérante au coeur de la PMA”.

14
Vous devez être connectés pour visualiser cet article