INAUGURATION DE L’OPEN SOURCE SCHOOL À LILLE

Le premier campus open source régional ouvre ses portes

Le 25 mai dernier, a eu lieu l’inauguration d’un nouveau campus lillois : l’OSS ‑ Open Source School, l’école du logiciel libre et des solutions open source. Ses fondateurs, Smile, premier intégrateur de solutions open source, et l’EPSI, établissement d’enseignement supérieur en informatique, ont ainsi eu l’occasion de s’exprimer sur les métiers digitaux, souvent mal […]

225
D.R.
Le campus a été inauguré le 25 mai.
D.R.
Le campus a été inauguré le 25 mai.

Le 25 mai dernier, a eu lieu l’inauguration d’un nouveau campus lillois : l’OSS ‑ Open Source School, l’école du logiciel libre et des solutions open source. Ses fondateurs, Smile, premier intégrateur de solutions open source, et l’EPSI, établissement d’enseignement supérieur en informatique, ont ainsi eu l’occasion de s’exprimer sur les métiers digitaux, souvent mal perçus par la population. 

L’open source, cela ne vous dit peut-être rien. Pourtant vous le côtoyez régulièrement, sans forcément vous en rendre compte, puisqu’il est présent dans tous les secteurs d’activité. L’open source signifie en fait des programmes de logiciels libres – tels que le très connu Mozilla Firefox (recherche internet) – qui sont utilisables par n’importe quel internaute partout dans le monde. L’Open Source School (OSS) est ainsi destinée à développer, via ses élèves, des logiciels libres et applications ouvertes à disposition de tous. Cela est valable autant pour les “geeks” qui connaissent dans les moindres détails l’informatique, que ceux qui veulent progresser dans le domaine informatique, par exemple pour les entreprises. Guillaume Delbar, vice-président délégué à l’innovation numérique en région Hauts-de-France, est conscient du besoin. “Les Hauts-de-France ont un besoin numérique fort et il était primordial d’ouvrir un campus cette année à Lille. Je suis ravi de ce réseau d’école, car il suit la logique de développement du territoire, et je crois à cette force de travail collaboratif.”

Un campus lillois. L’OSS Lille ouvrira ses portes dès la rentrée de septembre 2016 et espère accueillir une quinzaine d’élèves à ses débuts. Le principe de l’école est de former ses élèves à partir de bac+2, avec un programme en alternance dans le but de leur “donner des responsabilités et en même temps de continuer d’apprendre et mettre en pratique ce qui est appris. L’enjeu est ici de créer et attirer les talents”, déclare Laurent Espine, directeur régional du réseau EPSI – l’Ecole d’ingénierie informatique. Pour certains, la formation continue peut aussi être synonyme de reconversion : “Cela peut permettre aux gens d’aller plus loin dans l’emploi, ou parfois d’y revenir. Pour cela, on propose également des programmes courts qui font office de certification partielle”. Le secteur est en effet très demandé. “Il y a beaucoup de demandes dans le secteur du digital, dont environ 50 000 demandes d’emplois numérique, note Laurent Espine, et le secteur de l’open source recrute environ 4 000 postes par an.” Pour la création du campus lillois, Smile (intégrateur de solutions open source) et EPSI s’associent et deviennent partenaires de l’école, afin “d’avoir un territoire d’action plus vaste, mais surtout de faire cause commune” comme le soutient Guillaume Delbar, vice-président, délégué à l’innovation numérique Région Hauts-deFrance. C’est la première école de ce genre en région. D’autres sont déjà présentes dans cinqpoints différents en France (Paris, Nantes, Bordeaux, Lyon, Montpellier) et trois autres au Luxembourg, en Suisse et en Belgique.

 

Clémentine SOREL