Regain d’activité au port de commerce de Boulogne-sur-Mer

La plate-forme CBD produit des sables concassés pour la construction

Grâce au développement d’un trafic de granulats marins et terrestres, le port de commerce de Boulogne-sur-Mer retrouve des volumes jamais connus depuis le départ, en septembre 2003, du sidérurgiste Comilog, implanté bord à quai. Extraction, transformation, commercialisation et services : les trois secteurs – primaire, secondaire et tertiaire – sont ici réunis dans un partenariat gagnant pour tous.

22
Vous devez être connectés pour visualiser cet article