LES INTEMPÉRIES DE MAI/JUIN ONT CAUSÉ DES DÉGÂTS SUR LES PARCELLES

Vers une reconnaissance des calamités agricoles

Pour venir en aide aux exploitations agricoles touchées par les intempéries survenues fin mai/début juin, l’État a lancé une procédure de reconnaissance au titre des calamités agricoles et une dérogation aux obligations de couvert végétal imposées par la réglementation européenne. Les intempéries survenues fin mai/début juin se sont traduites par d’importantes inondations et des coulées […]

33
Vous devez être connectés pour visualiser cet article