Torréfacteur artisanal

Destination café : torréfaction et dégustation en somme

En plein centre-ville de Douai, Guillaume Szczesniak a créé Destination café. Un commerce de torréfaction du café, convivial, où les Douaisiens sont invités au voyage en découvrant les meilleurs cafés du monde, mais aussi une sélection de thés choisis en fonction de leurs saveurs et de leurs qualités.

287
ACT'Presse
Guillaume Szczesniak a mis un peu plus d’une année et demie pour mener à bien son projet de création. Il a fait des travaux d’aménagement et suivi plusieurs formations pour être totalement opérationnel.
ACT'Presse
Guillaume Szczesniak a mis un peu plus d’un an et demi pour mener à bien son projet de création ; il a fait des travaux d’aménagement et suivi plusieurs formations pour être totalement opérationnel.

Guillaume Szczesniak, titulaire d’un baccalauréat professionnel cuisine gastronomique, a un parcours atypique : il a commencé par travailler pour les enseignes Darty et Boulanger, avant de trouver un poste de manager chez Auto Grill. «J’ai d’abord travaillé en région parisienne, avant de trouver un poste à Béthune, puis chez Côte à Côte à Cuincy, aux portes de Douai», résume-t-il.
Des petits boulots qu’il a enchaînés avant d’être hospitalisé pour une double hernie discale. «A l’aube de mes 40 ans, je ne pouvais plus travailler dans la restauration, je devais me trouver une autre activité. J’ai alors eu l’idée d’ouvrir un coffee shop. Douai était en effet la seule ville moyenne du Nord qui n’en possédait pas encore.« 
Originaire de Pecquencourt, le jeune homme s’est mis à la recherche de locaux sur le Douaisis. «J’avais trouvé un local idéalement situé place d’Armes, mais les banques, trop frileuses, n’ont pas voulu me suivre dans ce projet.»
Il a alors cherché d’autres locaux, pour en trouver un vacant place Suzanne-Lannoy, juste en face du palais de justice. Seulement ce dernier était trop petit pour créer un coffee shop digne de ce nom. «Je voulais malgré tout rester dans une activité de convivialité.» Ayant remarqué qu’il n’y avait plus de torréfacteur sur Douai depuis 2014, il en a profité pour se lancer dans la torréfaction artisanale.

ACT'Presse
Destination café propose la découverte du café, ses arômes, ses subtilités.

Une invitation au voyage. Après plusieurs formations (Barristo et Lutti Art) au cours desquelles Guillaume Szczesniak  a appris à torréfier pour tirer le meilleur de chaque grain de café, il s’est également essayé à l’art du cappuccino.
Après quelques travaux d’aménagement de la boutique, il a commencé à torréfier ses premiers grains et à faire découvrir son art et sa passion aux Douaisiens. «Je suis idéalement situé dans le Vieux-Douai, un peu plus bourgeois que le reste de la ville
Quant aux cafés que l’on y trouve, il ne s’agit que de spécialités, des cafés de terroir et des micro-lots, récoltés à maturité à la main. Ensuite, c’est le savoir-faire du torréfacteur qui fait la différence : «J’ai défini des profils de torréfaction pour chaque type de café, je torréfie à 180°C pendant 13 minutes, alors que les industriels le font à 800°C pendant 90 secondes.»
Le lieu est convivial, comme une invitation à la détente et la discussion. Il propose également une incitation au voyage, autour de sept cafés différents qu’il décline en expresso, long ou cappuccino au gré des envies de ses clients.
Pour les personnes qui n’aiment pas le café ou les enfants, Guillaume Szczesniak propose aussi une sélection de thés, choisis parmi les meilleurs, ainsi que des mousses de lait.
«Je suis très content des premiers mois d’activité : les retours sont très positifs et les clients, fidèles», conclut le jeune homme. Preuve que le concept plaît et qu’un commerce de ce type manquait à Douai.