Top Office à EuraTechnologies

Une petite surface à destination des start-up

    Habituée aux grandes surfaces en périphérie, l’enseigne Top Office a inauguré le mois dernier un magasin d’un nouveau genre, à deux pas d’EuraTechnologies. Une petite surface avec quelques consommables immédiatement disponibles, un service de commande performant pour le reste et un service reprographie aux petits soins. La cible : les nombreuses start-up d’EuraTechnologies, dont […]

D.R.
Raphaël Vanneste, le directeur général de Top Office, lors de l'inauguration du nouveau magasin, à Euratechnologies.
D.R.
Raphaël Vanneste, le directeur général de Top Office, lors de l'inauguration du nouveau magasin, à Euratechnologies.

 

 

Habituée aux grandes surfaces en périphérie, l’enseigne Top Office a inauguré le mois dernier un magasin d’un nouveau genre, à deux pas d’EuraTechnologies. Une petite surface avec quelques consommables immédiatement disponibles, un service de commande performant pour le reste et un service reprographie aux petits soins. La cible : les nombreuses start-up d’EuraTechnologies, dont les besoins ont été analysés avec soin en amont pour coller au plus près à leurs attentes et à leurs modes de fonctionnement. «Ici, nous sommes sur une surface de 150 m² contre 1 200 m² pour nos magasins habituels, détaille Raphaël Vanneste, le directeur général de l’enseigne, qui compte 38 magasins. Et nous avons sélectionné 700 références contre 8 500 d’habitude, pour répondre aux besoins les plus pressés des entrepreneurs. En revanche, 100% de notre catalogue est accessible en livraison rapide, notamment grâce à notre collaboration avec la start-up Colisweb, qui permet de se faire livrer en moins d’une heure.»

Et pour s’adapter à sa cible, Top Office n’a pas hésité à tenter d’autres services innovants. «En plus du site web, nous avons mis en place une ligne directe avec le magasin, les clients peuvent appeler ou correspondre par SMS avec nos vendeurs, s’ils ont une question technique sur un produit par exemple. Nous avons également un atelier d’impression très réactif, pour les cartes de visite, les grands formats ou même la 3D, qui garantit une grande réactivité, pour faciliter la vie des clients et les accompagner dans leur communication.»

Un point de vente-laboratoire qui risque d’évoluer en fonction des demandes et des besoins, mais qui risque de faire des petits. Top Office n’exclut pas de dupliquer son modèles dans d’autres métropoles, auprès d’autres écosystèmes comparables à EuraTechnologies. Top Office compte 4 500 salariés, pour un chiffre d’affaires de 106 M€.