Brèves belges

De l’autre côté de la frontière

Telenet annonce le rachat de SFR BeLux Telenet a mis sur la table 400 millions d’euros pour racheter Coditel Brabant SPRL opérant sous la marque SFR BeLux (anciennement Numericable). Cette acquisition permettra au groupe malinois de renforcer sa présence sur le câble à Bruxelles, en Wallonie ainsi qu’au Luxembourg. Coditel Brabant fournit des services de […]

Telenet annonce le rachat de SFR BeLux

Telenet a mis sur la table 400 millions d’euros pour racheter Coditel Brabant SPRL opérant sous la marque SFR BeLux (anciennement Numericable). Cette acquisition permettra au groupe malinois de renforcer sa présence sur le câble à Bruxelles, en Wallonie ainsi qu’au Luxembourg. Coditel Brabant fournit des services de câblodistribution à des ménages et des entreprises à Bruxelles, en Wallonie et au Luxembourg ainsi que des services de téléphonie mobile en Belgique par le biais d’un accord MVNO avec BASE. Cette acquisition permet à Telenet d’étendre ses activités de câblo-opérateur au delà des zones flamandes et bruxelloises.

Les commerces font le plein avant Noël

La ruée vers les magasins avant Noël se fait sentir. Le gestionnaire des réseaux de paiement Wordline a recensé lors du dernier samedi avant Noël 7,47 millions de transactions électroniques. Ces chiffres sont un peu plus faibles que l’année précédente avec un record de 7,5 millions de transactions, une porte-parole de la société précise « le record avait été établi le 23 décembre avec un pic observé autour de midi avec près de 15 000 transactions en une minute. Cette année, l’activité est restée soutenue entre 15h et la fermeture des magasins ». Avant les fêtes, les commerces ouvrent leurs portes le dimanche et attirent de très nombreux consommateurs même si l’affluence reste légèrement inférieure par rapport aux samedis « Les deux dimanches précédents avaient déjà attiré la grande foule avec 3 millions de transactions le 4 décembre et 3,29 millions le 11 décembre » précisait la porte-parole.

L’économie belge reprend des couleurs

La 4e édition du Tableau de bord de l’économie belge publiée par le SPF Economie fait état d’un rebond de l’économie belge avec une évolution positive de 12 des 19 indicateurs actualisés en 2015. Globalement, la Belgique renforce sa position concurrentielle par rapport à ses voisins européens. Dans le détail, les exportations ont progressé de 1 % pour s’établir à 360 milliards d’euros et la balance des biens redevient positive avec +2,6 milliards d’euros contre un déficit de 4,6 milliards d’euros l’année précédente. Du côté des finances publiques, la situation tend à s’améliorer avec un déficit en dessous des critères de Maastricht à -2,5 % du PIB. Enfin, le poids de la dette se contracte légèrement en atteignant 105,8 % du PIB, une première depuis la crise financière puis économique de 2008. Du côté des entreprises, le SPF constate une baisse pour la deuxième année consécutive du coût salarial par unité produite (-0,5 %). La stagnation du coût du travail combinée à une hausse de la productivité permet à la Belgique d’améliorer sa compétitivité par rapport à ses principaux partenaires commerciaux en Europe. Malgré ces bonnes nouvelles, les résultats sur le front de l’emploi restent médiocres. En effet, le taux d’emploi atteint 67,2 % et reste stable depuis 2011. Sur la période 2008-2015, la Belgique détient le triste record du plus faible niveau d’emploi par rapport à ses principaux partenaires européens et de la moyenne européenne.

Ergo  supprime 200 emplois

Suite à un conseil d’entreprise extraordinaire, l’assureur Ergo a annoncé son intention d’arrêter son activité de vente de polices d’assurance. La banche souffre d’un manque de compétitivité par rapport aux grandes banques et organisations de courtage, de sa dépendance aux ventes d’assurance vie qui souffrent des faibles taux et des exigences réglementaires avec l’augmentation des fonds propres. Par conséquent, l’activité de vente d’assurance d’Ergo est déficitaire et la société prévoit sa fermeture en Belgique et au Luxembourg avec la suppression de 200 emplois. Ergo assure que tout sera mis en œuvre avec le conseil d’entreprise, les syndicats et les représentants des employés pour que le processus de restructuration se déroule dans un climat ouvert, transparent et collectif.

Le prix du diesel augmente

La fin d’année se traduit par une hausse du prix du Diesel 10S qui se monte dorénavant à 1,326 euro par litre soit une hausse de + 0,023 euro. De même, malgré l’hiver, le gasoil de chauffage 50S a augmenté 2,1 centimes par litre, les consommateurs doivent désormais débourser 0,715 euro par litre à la pompe. Pour les commandes inférieures à 2000 litres, le litre de gasoil se chiffrera à 0,622 euro et pour les plus de 2000 litres, le litre reviendra à 0,595 euro.