Quand un acte d’achat devient un acte citoyen

LeCourtCircuit.fr amène les producteurs régionaux aux habitants des métropoles

Jimmy Devemy, Maxence Messiant et Anthony Voilet font partie de ces entrepreneurs pour qui la création d’entreprise a un sens citoyen. Donner du sens à leurs valeurs, à leurs actions mais aussi à leur région en espérant que leur société, LeCourtCircuit.fr, soit un moyen de rapprocher les producteurs locaux des consommateurs urbains.

D.R.
Maxence Messiant, Jimmy Devemy et Anthony Voilet, les trois cofondateurs du drive 100% local.

« Consommer local ». Un thème sociétal redondant que beaucoup d’entre nous aimeraient appliquer au quotidien dans leurs habitudes alimentaires. Mais difficile parfois, quand on habite en ville, de se rendre chez les producteurs locaux, majoritairement basés à la campagne. C’est en partant de ce constat que Jimmy, Maxence et Anthony ont imaginé LeCourtCircuit.fr, un site d’achat direct aux producteurs et artisans des Hauts-de-France. «Notre vision de la société ne collait pas forcément à notre quotidien. Soit il fallait s’investir dans notre région, soit rester dans notre confort et nos professions respectives. Quand on est en ville, on a l’impression qu’il n’y a pas de producteurs près de chez soi alors qu’un producteur sur cinq vend en circuit court» détaille Jimmy Devemy. Pendant un an, les trois amis sillonnent la région à la rencontre des producteurs locaux, des structures qui les soutiennent ainsi que des institutions. « L’offre alimentaire existe mais manque d’accessibilité. Les consommateurs devraient s’arrêter cinq à six fois pour avoir leur panier. Ce n’est pas compatible avec la vie actuelle.» La solution pour regrouper ces achats en une seule fois : le web. Mais pas n’importe comment : pendant plus d’un an, Jimmy, Maxence et Anthony imaginent un modèle optimal, forts de leurs expériences respectives. « Nous avions envie de co-construire l’outil avec les producteurs, d’être dans une démarche de territoire sans être des donneurs de leçon » poursuit-il. Il fallait aussi gagner leur confiance : « On leur a montré qu’on ne venait pas juste avec un site pour faire du business mais parce que cela entrait dans une démarche citoyenne et régionale. Nous avons tenté de coller un maximum au quotidien et à leurs problématiques.» Le producteur vend à un prix libre, sans condition d’inscription ou de durée. Il peut aussi choisir d’être gestionnaire d’un point de retrait, chargé de remettre aux clients les commandes.

Démarche de territoire. Au total, 13 points de retrait quadrillent la métropole et la Flandre (Gare Lille Europe, Porte de Valenciennes, gare d’Hazebrouck, gare de Bailleul, Roubaix, Tourcoing, Oxelaëre, Fournes-en-Weppes, Frelinghien, Wambrechies, Laventie, Zutkerque et Wormhout). Après avoir choisi son point de retrait, le client choisit ensuite ses produits –dont il voit directement affichée la provenance – parmi des centaines de référence en fruits, légumes, épicerie sucrée, salée ou produits laitiers. Plus de 150 producteurs sont référencés sur LeCourtCircuit.fr. « Notre axe ? Un acte d’achat qui devient un axe citoyen. Tout le monde est sensibilisé à consommer local, il faut simplement passer le cap. A nous de montrer que des solutions existent » poursuit Jimmy Devemy. Lors du paiement de la commande, la répartition de la somme entre les différents acteurs est affichée : 83% pour le producteur, 6% pour le gestionnaire du point de retrait et 11% pour LeCourtCircuit.fr. Cerise sur le gâteau pour les cofondateurs, pour qui la fidélisation des consommateurs est un travail quotidien : la création, au fil du temps, d’une communauté « LeCourtCircuit », très active sur les réseaux sociaux. Les projets pour 2017 ne manquent pas : l’agrandissement de l’équipe et surtout, des points de retrait.

D.R.
Maxence Messiant, Jimmy Devemy et Anthony Voilet, les trois cofondateurs du drive 100% local.