Le projet de l'Union des Mutuelles de Dunkerque s'agrandit

L’Espace Santé Jean Bart prend de la hauteur

Moyennant 800 000€ d’investissement supplémentaire, l’USMD peut concevoir son projet d’espace santé sur les cinq niveaux du bâtiment dans lequel elle prendra ses nouveaux quartiers d’ici un an.

Elle n’est pas encore dans ses nouveaux locaux, que déjà l’USMD s’agrandit. Approuvé en juin dernier, le projet de centre pluridisciplinaires « Espace Santé Jean Bart » porté par l’Union des Mutuelles de Dunkerque a donc été revu ces derniers mois pour passer d’une surface de 2000 à 2500m² en grimpant de deux étages supplémentaires. Le projet s’étend désormais non plus sur trois mais sur cinq niveaux. « On savait déjà qu’on allait, un jour, devoir évoluer ; avec ces deux étages, on va au bout de la réflexion. On peut préparer le dernier étage avec des cabinets supplémentaires, et répondre à des projets de professionnels qui viennent nous voir avec des idées que nous n’avions pas eues nous-mêmes, et dont nous reparlerons dans quelques mois. L’idée est de proposer un centre de soins complet, évolutif, au cœur de la ville, » commente Valerie Camps, directrice générale de l’USMD. Avec cet agrandissement, des bureaux de confidentialité sont venus se greffer au plan du rez-de-chaussée, tandis que la salle de réunion, initialement prévue au sous-sol, sera installée au cinquième étage, lequel accueillera également trois autres bureaux à disposition des médecins. Autre bénéfice de cette extension: le centre d’audition, installé au deuxième, passera de deux à quatre cabines. « C’est une vraie chance, sur un bâtiment en centre-ville, de pouvoir bénéficier d’un tel espace, reprend Valérie Camps. Ce sera plus grand, donc avec une offre plus importante, mais dans une cohérence évidente. L’objectif est d’attirer des médecins qui ne sont pas sur le territoire avec du matériel et un cadre de travail de qualité, pour renforcer l’offre de soin et non la détourner, » insiste la directrice. L’USMD a rallongé de 800 000€ l’enveloppe de départ, fixée alors à 3M€ de travaux, et 1M€ pour le matériel. L’Espace Santé Jean Bart regroupera une quinzaine de spécialités et 80 salariés. L’ouverture sera échelonnée entre fin 2017 pour le pôle optique et début 2018 pour le reste des activités.