De l'autre côté de la frontière

Brèves belges

Media Z, la radio numérique de la RTBF. La première radio numérique Media Z à destination de la génération Z (15-25 ans) est attendue pour l’été prochain. Une cible peu touchée par les autres radios de la RTBF. Thomas Dupruel, plus connu sous le pseudo Akro (du groupe Starflam), est en charge de constituer l’équipe d’animateurs […]

Media Z, la radio numérique de la RTBF. La première radio numérique Media Z à destination de la génération Z (15-25 ans) est attendue pour l’été prochain. Une cible peu touchée par les autres radios de la RTBF. Thomas Dupruel, plus connu sous le pseudo Akro (du groupe Starflam), est en charge de constituer l’équipe d’animateurs de la future radio, des jeunes de 20 à 30 ans, de toutes les origines et intéressés par la culture hip-hop. Le lancement de Media Z s’inscrit dans le plan stratégique Vision 2022 qui prévoit une nouvelle organisation transversale de la RTBF à travers deux grands pôles : la production de contenus et la diffusion de contenus. Ainsi, Media Z sera plus qu’une simple radio diffusant de la musique. Elle mise sur le digital avec le multi-écran pour diffuser un maximum de contenus. La RTBF prévoit de créer une application pour la future radio numérique et un site Internet avec du streaming video, sans oublier de développer une forte présence sur les réseaux sociaux qui apparaissent comme les supports de communication privilégiés par la nouvelle génération ultra-connectée.

Les PME belges recrutent en 2017. Selon une étude réalisée par un cabinet de ressources humaines, SD Worx, plus du tiers des PME belges (36,3%) prévoient d’embaucher au cours de l’année 2017. Elles n’étaient que 28, 3% à l’envisager l’année passée. 45% des entreprises employant entre 5 et 19 salariés prévoient d’accroître leurs effectifs et 30,5% pour celles employant moins de 5 salariés. Ces prévisions d’embauches trouvent leur source dans l’optimisme affiché des chefs d’entreprise sur l’évolution de leur activité en 2017, avec 35,8% des PME qui s’attendent à une augmentation de leur volume de travail. Moins de 6% des entreprises sondées craignent de devoir diminuer leurs effectifs, soit le taux le plus faible enregistré par SD Worx depuis 2011. L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 884 PME employant entre 1 à 99 salariés, avec une marge d’erreur de 2,5%.

Une hausse des tarifs de l’électricité. La nouvelle année débute avec son lot habituel d’augmentations tarifaires. Depuis le 1er janvier, les Belges ont la mauvaise surprise de découvrir une augmentation conséquente des tarifs de l’électricité. En Wallonie, la hausse sera en moyenne de 3,5%, soit 11 euros de plus par an et par foyer. En Flandre, la facture sera plus salée avec une hausse de 5% en moyenne, soit 50 euros de plus par ménage et par an. Toutefois, les habitants de la région de Bruxelles vont bénéficier d’une baisse des tarifs de distribution de gaz et d’électricité avec une facture allégée de 30 euros en moyenne par foyer et par an. Notons également que les consommateurs belges ont vu les prix de l’essence à la pompe progresser fortement depuis un an. Le prix du litre d’essence 95 est passé de 1,243 euro à 1,433, soit une hausse de 20% sur un an. Enfin, à partir de ce 1er janvier, l’essence E10, composée de bioéthanol et plus respectueuse de l’environnement, remplacera progressivement l’essence «traditionnelle».

Harmonisation de la taxe d’hébergement. Le parlement bruxellois a donné son feu vert, lors d’un vote le 23 décembre, pour la création d’une nouvelle taxe régionale sur les séjours touristiques. Cette taxe vise à remplacer les 19 «city tax» existantes et à fixer le montant quel que soit le lieu. La mise en place de cette taxe se fera dès février et son instauration a été saluée par les hôteliers membres de la fédération Horeca Bruxelles et de Brussels Hotels Association. Dans le détail, la taxe s’élève à 4 euros par nuit et par chambre pour les hôtels, apparts hôtels et résidences de tourismes, et à 3 euros pour les campings et les hébergements chez l’habitant du type Airbnb et chambres d’hôtes. La région de Bruxelles mise sur 30 millions d’euros de recette. Bruxelles-Capitale captera 2% des recettes, soit 700 000 euros et le reste sera versé aux communes où sont situés les hébergements. La fédération Horeca Bruxelles souhaite que cette taxe soit partiellement investie dans la promotion touristique de la région.

Soldes, un démarrage poussif. Les commerçants ne s’attendaient pas à un démarrage en fanfare. Le premier jour des soldes d’hiver leur a donné raison. Les commerçants ont réalisé un chiffre d’affaires similaire à l’année dernière selon un sondage réalisé par le SNI auprès de 236 magasins. Concernant la vente en ligne, la fréquentation des principaux sites a progressé de 20% selon une note de la fédération du commerce et des services Comeos.