Agence européenne du médicament

L’Etat soutient la candidature lilloise, terre d’accueil de l’AEM

Brexit oblige, l’Agence européenne du médicament (AEM) va bientôt quitter les bureaux de Londres qu’elle occupe depuis 1995. Huit villes françaises s’étaient portées candidates pour l’accueillir et c’est finalement Lille qui portera la candidature de la France devant la Commission européenne en octobre prochain. Face à la capitale des Flandres, des candidats sérieux comme Amsterdam ou Copenhague.

28
Vous devez être connectés pour visualiser cet article