La CCI Artois

Une assemblée générale riche en propositions

L’assemblée générale de la CCI Artois s’est tenue à Artois Expo à Saint-Laurent-Blangy, sous la présidence de Jean-Marc Devise et en présence de Marc Del Grande, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais, sous-préfet d’Arras, et de Philippe Hourdain, président de la CCI Hauts-de-France. Parmi les différents projets du territoire présentés, nous en avons retenu quelques-uns.

740
L’extension du Port de Béthune est très attendue par les industriels du secteur.

 

De gauche à droite lors de l’assemblée générale : David Brusselle, directeur général de la CCI Hauts-de-France, Philippe Hourdain, président de la CCI régionale, Jean-Marc Devise, président de la CCI Artois, Grégory Marcaille, directeur exécutif de la CCI Artois, et Marc Del Grande, secrétaire général de la préfecture du Pas-de-Calais, sous-préfet d’Arras.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un projet d’immobilier tertiaire en réflexion à Arras

La CCI Artois est propriétaire d’un ensemble foncier à Roclincourt d’environ 30 hectares sur lequel sont implantés un hangar, un restaurant et une piste de décollage qui contribuent à l’activité des associations aéronautiques. Situé à proximité d’Arras, le secteur représente une opportunité pour y réaliser un aménagement foncier dédié à l’activité tertiaire. La CCI va engager l’étude d’un projet d’aménagement et la construction d’un premier bâtiment d’environ 1 000 m² sur la zone, sous réserve que l’étude de marché qui doit être menée en démontre l’intérêt. Par ailleurs, une parcelle d’une surface de 1 600 m² située derrière le site d’Artois Expo, dont la CCI Artois est propriétaire, et à proximité plus immédiate du centre-ville d’Arras pourrait également accueillir cette zone tertiaire.

Un soutien au projet béthunois «Smart City»

La CCI Artois a proposé de louer son hôtel consulaire situé en centre-ville afin d’accompagner la Ville de Béthune dans son projet «Smart City». L’objectif est de devenir une ville collaborative, durable et innovante, organisée en écosystème entre les acteurs économiques, de la formation, de la recherche et du développement et les habitants. Une première visite en juillet a conforté les élus municipaux sur ce choix stratégique, favorable au développement du projet. C’est ainsi que le bâtiment accueille depuis plusieurs semaines la Maison du projet «Smart City».

Une extension du port de Béthune

La CCI Artois gère et exploite le port de Béthune. Au fil des années, elle y a développé différents services (stockage/entreposage de matériaux, installation d’industriels utilisant la logistique fluviale ou ferroviaire, etc.). L’équipement dispose de 330 mètres de quais fluviaux et de leurs terre-pleins de chargement mais aussi d’un ensemble de voirie desservant ces quais et d’un embranchement ferroviaire relié au réseau ferré national. Il fait l’objet d’un projet représentant un budget global de 5 275 K€ prévoyant l’extension de son quai de 120 mètres, la restructuration des voiries d’accès aux quais et aux voies ferrées, ainsi que la création ou la rénovation des réseaux de traitement des eaux de ruissellement. Les travaux, d’un durée de 10 à 12 mois, devraient démarrer pendant la seconde quinzaine de novembre.