Le chantier du BHNS a débuté sur l’agglo de Béthune-Bruay

La mise en service programmée pour le début d’année 2019

Le BHNS (bus à haut niveau de service) doit entrer en service le 1er janvier 2019 sur l’agglomération de Béthune-Bruay et sur ses voisines de Lens-Liévin et Hénin-Carvin. Sur ce territoire peuplé de plus de 600 000 habitants, le grand chantier a démarré depuis début juin. À Houdain, la construction du centre de maintenance et de remisage est engagée.

612
D.R.
Le chantier du centre de maintenance et de remisage d’Houdain/ Divion est engagé.
D.R.
Le chantier du centre de maintenance et de remisage d’Houdain-Divion est engagé.

Le Bruaysis et le Béthunois préparent activement l’arrivée du bus à haut niveau de service (BHNS). Le dossier est porté par le Syndicat mixte des transports Artois-Gohelle, qui gère le 6e périmètre de transport urbain de France.  Depuis quelques semaines, le chantier a démarré et ce projet porte sur trois agglomérations, celle de Béthune-Bruay mais également Lens-Liévin et Hénin-Carvin. Ce projet structurant vise à renforcer la mobilité entre les grands pôles  d’échange sur l’un des secteurs les plus urbanisés de France. Ce mode de transport se veut plus efficace et adapté à son temps. En outre, il doit permettre d’optimiser les déplacements.   

Le BHNS entrera en fonctionnement à compter du 1er janvier 2019 et, à ce stade, il n’y  a pas de temps à perdre. Les travaux ont débuté sur Béthune-Bruay depuis le début du mois de juin. Aménagement sur les axes routiers, construction d’ouvrages d’art, les interventions vont se multiplier dans les mois à venir. La communauté d’agglomération de Béthune-Bruay Artois-Lys romane est concernée par deux lignes Bulles : la n° 2, qui s’étend sur 27 km et relie Houdain à Beuvry, en passant par Bruay ou encore Barlin ; et la n°6 d’une distance de 10 km, qui permet d’aller d’Auchel à Bruay-la-Buissière. C’est d’ailleurs sur une de ces lignes que circuleront exclusivement des bus fonctionnant à l’hydrogène.

Un chantier d’ampleur. L’ampleur de l’ouvrage implique que les sociétés de BTP sont sur le pont pour terminer le chantier dans les délais. Portant sur un investissement de plus de 400 millions d’euros, ce dernier est générateur d’emplois puisque pas moins de 1 200 personnes vont œuvrer à sa concrétisation.

Symbole de l’avancée du dossier, les officiels ont récemment posé la première pierre du dépôt de bus d’Houdain-Divion. Situé sur la zone d’activité du Bois-Carré, cet équipement sera à la fois un centre de maintenance  et de remisage qui sera utilisé par Tadao. Ce bâtiment a été conçu afin de s’intégrer pleinement à son environnement et sera respectueux de celui-ci. Ce dépôt revêtira une importance stratégique puisqu’il permettra le développement du réseau de transport en commun tout en rationalisant les coûts de fonctionnement. Il accueillera ainsi le matériel roulant des lignes 2 et 6 et il se situe en connexion directe avec la rocade minière.   

Cette infrastructure sera dotée d’une capacité d’accueil de 45 bus classiques et de 25 bus qui circuleront sur les lignes à haut niveau de service. L’équipement doit être terminé pour juillet 2018.