Communauté d’agglomération de Bruay-Béthune Artois-Lys romane

Rapprocher entreprises et écoles

Initié par la Chambre de commerce et d’industrie de l’Artois depuis quelques années, le rapprochement entre les entreprises et les écoles se poursuit. La communauté d’agglomération de Bruay-Béthune Artois-Lys romane a édité un guide des formations et des équipements au service des professionnels.

ACT'Studio
Lors de la présentation du guide, Pasquale Mammone, président de l’université d’Artois a félicité l’initiative avant de donner des informations sur l’étendue des formations disponibles au sein de son université.
ACT'Studio
Pasquale Mammone, président de l’Université d’Artois, a donné des informations sur l’étendue des formations disponibles au sein de son université.

La communauté d’agglomération de Bruay-Béthune Artois-Lys romane (CABBALR) dispose sur son territoire d’une offre d’apprentissage complète, couvrant tous les champs de la formation (initiale, continue et professionnelle), qui permet de proposer aux entreprises une main-d’œuvre qualifiée.
«Nous disposons sur notre territoire de 12 lycées et lycées professionnels et de l’Université d’Artois qui, à travers la Faculté des sciences appliquées (FSA) et de l’Institut universitaire de technologie (IUT) de Béthune, proposent plus de 150 formations», résume Pierre Moreau, en charge du développement économique au sein de la CABBALR. L’étendue de cette offre n’est pas forcément connue du monde de l’entreprise, d’où l’idée d’éditer, en collaboration avec les services de l’Éducation nationale, un guide pour faire découvrir aux entreprises les établissements et leurs différentes filières. «Nous ne pouvons que saluer cette initiative, souligne Pasqual Mammone, président de l’Université d’Artois. La mission de l’université est de faire en sorte que les jeunes trouvent du travail et se forment tout au long de leur vie professionnelle.» L’Université d’Artois, offre sur Béthune plusieurs filières, allant du Bac+2 au Bac+5, accessibles en formation initiale, formation continue et en contrat de professionnalisation.

Intertitre

Des plateaux techniques

Le guide a également pour mission de permettre aux entreprises de trouver les bons interlocuteurs lorsqu’elles ont des besoins de formation. «L’idée consiste à engager une dynamique bénéfique au tissu économique local, en générant de l’emploi et en assurant l’évolution des salariés tout au long de leur vie professionnelle.»
Deuxième objectif affiché par les élus de l’Agglomération : permettre au monde économique de découvrir l’intégralité des services (mise à disposition de salles, équipements, plateaux techniques, hébergements) disponibles sur le territoire. Peu de dirigeants le savent, mais les établissements de formation du territoire sont ouverts sur leur environnement économique. Le guide de 36 pages est disponible dans les différents organismes de formation que compte l’Agglomération et sur son site internet. Il a également été envoyé à de nombreuses entreprises.

 

Phrase en gras et en gros :

« Engager une dynamique bénéfique au tissu économique local en générant de l’emploi »