Opérateur immobilier et aménageur de quartier ou de parcs d’activités

Territoires Soixante-Deux inaugure son agence du littoral à Isques

Société d’économie mixte d’aménagement et de développement de projets au service des collectivités du Pas-de-Calais, Territoires Soixante-Deux, délaissant ses bureaux de Calais, a pris possession de sa nouvelle antenne du littoral à Isques sur la zone d’activités de la Canardière. L’inauguration a eu lieu le 29 juin en présence des partenaires des diverses opérations pilotées.

229
D.R.
Le nouveau siège est situé à proximité de la sortie N°28 (Isques) de l’autoroute A16 Boulogne-Paris.

Territoires Soixante-Deux est l’ancienne SEM Adévia de Liévin, qui a changé d’appellation en janvier 2014 pour affirmer son nom sur l’ensemble du département. En s’installant dans l’agglomération boulonnaise, la SEM a choisi de s’inscrire au cœur de ses territoires d’intervention sur la Côte d’Opale. Car les opérations de l’aménageur de quartiers urbains ou de parcs d’activités économiques sont nombreuses et importantes sur le littoral.

D.R.
Le directeur général Michel Deneux (à gauche) et le président Christian Parent (au centre) ont réuni toute l’équipe de leur agence du littoral.

De Montreuil-sur-Mer à Calais. Ainsi, c’est sur une emprise de pas moins de 70 hectares, à cheval sur les communes de Rang-du-Fliers et de Verton, que l’opérateur immobilier réalise un programme mixte de développement économique et d’habitat à la demande de la communauté de communes Opale Sud. Ce projet du Champ-Gretz associe un quartier de 325 logements, des équipements, des services et un parc d’activités de 30 hectares. Véritable trait d’union entre la gare TER-GV et le Centre hospitalier de l’arrondissement de Montreuil-sur-Mer (CHAM), cette opération mobilise un budget de 22 millions d’euros. Toujours dans le Montreuillois, à Etaples-sur-Mer, Territoires Soixante-Deux aménage le parc d’activités Opalopolis pour le compte de la communauté d’agglomération des Deux Baies en Montreuillois.

Dans le Boulonnais, l’aménageur tout-terrain est actif sur la ZAC multisite à Saint-Martin-Boulogne, après avoir terminé la ZAC Montjoie en 2015. «Quelque 285 logements de types variés y seront construits d’ici 2025», confirme le maire Christian Baly. A proximité, l’opération de rénovation urbaine, bien avancée dans le quartier du Chemin-Vert de Boulogne, porte sur plus de 800 logements.

Dans le Calaisis, Territoires Soixante-Deux travaille notamment sur l’écovillage balnéaire de la Porte-des-Deux-Caps à Sangatte. Agissant en assistance à maîtrise d’ouvrage pour le compte d’Euro Immo Get, filiale d’Eurotunnel, la SEM réalise un complexe touristique, sportif et résidentiel. Elle est également impliquée dans l’aménagement des ZAC Transmarck et de la Turquerie qui bordent l’A16, sur le territoire de Calais et de Marck-en-Calaisis. Au total 190 hectares accueilleront des activités liées au transport, à la logistique, aux services et à l’artisanat. De même, une opération d’aménagement de 600 logements de typologies variées, comprenant des commerces et des services, va transformer la ZAC du Grand-Duc à Coulogne au cours des vingt prochaines années.

En dehors du littoral. Sur ses terres historiques, à l’intérieur du Pas-de-Calais, Territoires Soixante-Deux est engagé sur de nombreuses opérations : la Maille-Verte à Oignies (750 logements), le quartier de la République à Avion, le Champ-Bel-Air à Dainville (315 logements), le secteur du lycée Léo-Lagrange à Bully-les-Mines, le Paradis à Libercourt, le Jardin de l’Epinette à Lestrem, le secteur de la gare à Carvin, la ZAC Cœur-de-Ville à Billy-Berclau, les Wagonnages à Marles-les-Mines, le secteur Fossé-à-Sec de Liévin, les Rosati à Saint-Laurent-Blangy…

Spécialiste de l’aménagement du territoire, de la construction, du cadre de vie et lotisseur depuis plus de trente ans sur la région des Hauts-de-France, la SEM pilote tout type de projets. «Nous conduisons ces opérations pour des clients publics ou privés, expliquent le président Christian Parent et le directeur général Michel Deneux. Nous pilotons aussi bien des projets d’habitat (lotissements, maisons de ville) que de développement économique en ‘propre’ : immeubles tertiaires, hôtels d’entreprises…»

Dès la définition du projet, Territoires Soixante-Deux déploie une expertise globale : de l’acquisition du foncier à la commercialisation des emprises constructibles, en passant par le choix des intervenants, la gestion des démarches administratives et la coordination des travaux de viabilisation et de construction.

D.R.
Le nouveau siège est situé à proximité de la sortie n°28 (Isques) de l’autoroute A16 Boulogne-Paris.