Une activité qui a du ressort !

Le Trampo Jump ouvre à Bruay-la-Buissière

L’offre de loisirs de la Porte-Nord va se densifier avec l’ouverture du Trampo Jump le 30 décembre prochain. Stéphane Michalski est le concepteur de ce parc indoor de trampolines, qui s’adresse aux enfants mais aussi aux adultes.

Stéphane Michalski souhaitait se reconvertir dans le domaine des activités de loisirs.
Stéphane Michalski souhaitait se reconvertir dans le domaine des activités de loisirs.

Stéphane Michalski planche depuis un an et demi sur son projet de parc indoor de trampolines. Cet ex-banquier voulait s’engager dans une reconversion dans le domaine des loisirs. Sportif, il imaginait concrétiser un projet de futsal, mais le concept des trampolines l’a séduit. «Le futsal nécessitait de disposer d’un local vaste. Un proche m’a parlé des parcs indoor de trampolines. Je n’ai pas adhéré tout de suite. Puis on m’a relancé sur le sujet et je suis allé voir ce qui se faisait sur la métropole lilloise. J’ai été conquis. Cette activité ludique offre de multiples possibilités», souligne Stéphane Michalski. Commence alors le plus difficile : trouver un bâtiment. Originaire de Saint-Omer et habitant Lillers, il ne s’est pas arrêté à un lieu et a multiplié les touches sur divers sites. «Je ne voulais pas m’installer au départ sur une zone commerciale en raison des loyers élevés. Je me voyais bien sur une zone logistique. Une opportunité s’est présentée sur la Porte-Nord à Bruay-la-Buissière, dans un local de 1 500 m², vide depuis plusieurs mois. L’enseigne est visible de l’entrée principale, ce qui constitue un atout formidable. Je n’ai donc pas hésité, le potentiel de cette aire commerciale et son attractivité sont colossaux. L’idéal, en somme, pour lancer une entreprise comme la mienne». Parallèlement, Stéphane Michalski a monté son dossier de financement et le projet a reçu l’adhésion de quelques organismes spécialisés dans l’accompagnement des créateurs, comme Artois initiative et Réseau Entreprendre Artois.

Enfants et parents

Le montage financier a été bouclé fin août et le bail signé en octobre, les travaux débutant dans la foulée. «L’ouverture est prévue le 30 décembre. On s’active pour que tout soit prêt dans les temps», insiste-t-il. Le Trampo Jump se composera de deux parcs, l’un réservé aux enfants de 3 à 6 ans et le second pour les 7 à 77 ans ! La particularité du Trampo Jump est d’être ouvert aux jeunes mais aussi aux adultes, il est donc possible de venir jouer en famille. La capacité d’accueil est fixée à 93 personnes pour des raisons de sécurité. Plusieurs attractions sont proposées, une aire de basket-ball, une autre de dodgeball, une zone libre d’expression, un parcours ninja, ainsi qu’une piscine à blocs de mousse.

Parmi la clientèle visée, on note les particuliers, les centres de loisirs, mais également les entreprises car la structure pourra accueillir des séminaires de travail au cours desquels il sera possible de travailler la cohésion d’équipe. Six personnes ont été recrutées pour assurer le fonctionnement du Trampo Jump et, si la mayonnaise prend, Stéphane Michalski verrait d’un bon œil d’en ouvrir un second dans une autre ville.