LMI Innovation en 2017

Une trentaine de start-up lauréates

La soirée des LMI Awards, qui s’est déroulée mi-mars à Lille, a permis de mettre en lumière les lauréats de la promo 2017. Ils sont une trentaine à s’être succédé sur scène pour présenter leur projet face à de potentiels business angels. Rencontre avec trois d’entre eux.

907
La soirée LMI Awards, promotion 2017, s’est tenue mi-mars à la CCI Grand Lille.

«C’est l’année de tous les records, avec notamment une promotion conséquente, introduit Amaury Flotat, président de LMI Innovation. Nous avons pu accompagner 30 porteurs de projet grâce à l’élargissement de la région. Pour la première fois, notre enveloppe moyenne de prêts d’honneur par entreprise dépasse 52 000 €, on a donc dépassé la barre symbolique de 1,2 millions d’euro de prêts.» Cette année, l’accent est mis sur l’innovation. «Depuis sa création en 2011, LMI Innovation a aidé 176 start-up, ce qui représente en termes de prêts accordés plus de 7 millions d’euros et plus de 1 200 emplois créés.»

Alterfoodie, l’alternative végétale aux yaourt

Incubée chez Eurasanté puis chez Euralimentaire, Stéphanie Rome, fondatrice de la société Alterfoodie, fait partie des lauréats 2017. Grâce à un prêt d’honneur de 40 000 €, elle a pu obtenir un financement supplémentaire auprès de Bpifrance, et ainsi finaliser sa R&D et mettre en place des ressources en communication et marketing. «Aujourd’hui, nous avons développé la marque Les Petites Pousses, qui propose des alternatives végétales aux yaourts et autres crèmes dessert. Nous sommes distribués dans 1 000 points de vente, dont Carrefour depuis un an.» D’autres enseignes comme Colruyt, Intermarché, Auchan ou Leclerc sont également devenus des partenaires.

Ease.space, un seul mot de passe

Bruno Prigent (à droite) en compagnie des trois autres fondateurs (de g. à d. : Thomas Heniart, Victor Nivet, Sergii Fisun) de Ease.space.

Ease.space entend faciliter le partage et le contrôle de mots de passe au sein d’une entreprise. «La sécurité ne doit pas se faire au détriment de la productivité. C’est pourquoi notre produit permet la création de mots de passe forts et facilement renouvelables. Surtout, les employés vont pouvoir se connecter à leurs comptes sans même les connaître», explique Benjamin Prigent, l’un des quatre fondateurs. Proposée en octobre 2017, leur solution a depuis séduit 150 entreprises. «Grâce aux 50 000 € octroyés par LMI Innovation, nous avons pu recruter des personnes en free lance et monter en compétences.» Illimitée en nombre d’utilisateurs, la solution est proposée sous forme d’un abonnement mensuel de 59 € HT.

Allskreen, des BD numériques pour tous les écrans

Lire une BD sur tablette ou smartphone peut se révéler inconfortable. «Chez Allskreen, au lieu de numériser des planches papier, nous les construisons graphiquement grâce à un logiciel que nous avons créé», précise Frédéric Detez de La Drève. Plus besoin de zoomer : ce mode de lecture s’adapte au support final. «Nous sommes éditeur de BD numériques, notre objectif est de diffuser du contenu.» L’accompagnement, à hauteur de 40 000 € par LMI Innovation, a permis la création d’un poste et le lancement de l’activité.