Frédéric Motte, président du Medef Hauts-de-France, s'adresse des élus

La fiscalité locale, enjeu de compétitivité et d’attractivité

Les entreprises ne sont pas opposées à la fiscalité locale, mais trop d’excès nuisent. Ainsi pourrait-on résumer le message de Frédéric Motte, président du Medef Hauts-de-France, aux élus locaux de la région. 3,7 milliards d’euros, c’est le montant des taxes qu’elles ont versées en 2016 aux collectivités locales. Plus 4,7% sur un an et +8,7% sur deux ans. Une pression loin d’être marginale et qui interpelle.

420
Vous devez être connectés pour visualiser cet article