Soutien de la Fondation Groupe EDF

L’École de la 2e chance de l’Artois reçoit une dotation

C’est dans les locaux arrageois de l’École de la 2e chance de l’Artois (E2C) que Mathias Povse, délégué régional EDF en Hauts-de-France, a remis un chèque de 10 000 € à Jacqueline Fauth, présidente de l’E2C Artois, au nom de la Fondation Groupe EDF.

Mathias Povse, délégué régional EDF, a remis un chèque de 10 000 € à Jacqueline Fauth, présidente de l’E2C.

Retenue pour son projet «La fabrique du 21e siècle», l’E2C a remporté un appel à projets pédagogiques dans la catégorie «Acquisition de compétences numériques». Inscrit dans la politique régionale et territoriale de la troisième révolution industrielle (rev3), ce projet vise à développer la culture numérique des stagiaires de l’E2C. Grâce au nouveau support pédagogique «La robotique pédagogique», les élèves vont développer des compétences transversales comme la pensée informatique, le codage, la programmation et la résolution de problèmes ainsi que le travail collaboratif et la créativité. La deuxième partie du projet consiste à faire découvrir aux stagiaires le réseau d’acteurs et d’entreprises du territoire qui agissent dans le cadre de la rev3 et de découvrir l’impact du numérique sur les métiers d’aujourd’hui et de demain. Jacqueline Fauth indique que «112 stagiaires de 18 à 25 ans sont concernés par ce projet».

Un partenariat national dans la durée

Depuis 1987, la Fondation Groupe EDF soutient des projets d’intérêt général avec «pour ambition de faire bouger les lignes», comme l’exprime Mathias Povse. Ainsi, la Fondation accompagne le réseau des E2C avec la volonté d’agir pour que des jeunes de 16 à 25 ans en décrochage scolaire puissent trouver une place dans la société. À ce titre, elle apporte au réseau un soutien financier à hauteur de 200 000 € par an : 70 000 € sont destinés à la mutualisation de pratiques pédagogiques des E2C, au déploiement d’outils informatiques et au développement territorial ; 130 000 € sont versés aux écoles pour la mise en œuvre et la réalisation de projets pédagogiques en lien avec les besoins locaux et les spécificités territoriales. Ce soutien financier est complété par l’intervention d’une trentaine de collaborateurs aux côtés des jeunes stagiaires. En février 2018, le réseau et la Fondation ont lancé un nouvel appel à projets pédagogiques auprès des 51 écoles membres du réseau E2C. 18 écoles ont proposé 19 projets permettant l’acquisition de compétences professionnelles, la facilitation de l’accès à l’emploi, l’acquisition de compétences numériques, la réduction des freins à la mobilité des jeunes, la facilitation de l’accès à la culture. Le comité de pilotage réuni dernièrement a retenu 17 projets répartis dans huit régions dont 3 en Hauts-de-France. C’est dans ce cadre que l’E2C de l’Artois a reçu une dotation de la part de la Fondation.