Pyramides d’argent 2018

Le grand prix régional pour Sigla Neuf et Pascal Boulanger

La Chaufferie à Tourcoing a accueilli les Pyramides d’argent, mi avril. Cet événement, organisé depuis 2004 par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), récompense chaque année les meilleurs projets immobiliers, et ce, dans différentes catégories comme Immobilier d’entreprises, Mixité urbaine ou encore Conduite responsable des opérations.

744
(De g. à d.) Thomas Pecqueur, chargé d’opération Sigla Neuf, Luc Dehaene, architecte, Pascal Boulanger, P-DG du groupe Pascal Boulanger, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, et Arnaud Delannay, directeur général de Notre Logis.

Pascal Boulanger, P-DG du groupe éponyme, aurait dû monter sur scène avec ses collaborateurs en fin de cérémonie, afin de recevoir le grand prix régional attribué cette année à Sigla Neuf, sa société de promotion immobilière. Seulement voilà, la présence surprise de Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, a quelque peu bousculé l’ordre d’attribution des Pyramides d’argent, soirée orchestrée par Philippe Depasse, président de la FPI Hauts-de-France. Il a remis à l’homme d’affaire lillois sa Pyramide d’argent pour le programme Equinox, signé Boyeldieu-Dehaene architectes et développé sur Tourcoing.

Plusieurs prix remis 

Cinq autres prix ont été distribués. Dans la catégorie «Immobilier d’entreprise», c’est le groupe Vinci qui a été mis à l’honneur pour son programme Triptic à Lomme, un ensemble de bureaux réparti sur trois bâtiments, imaginé par le cabinet d’architectes Babin et Renaud, et implanté en plein cœur d’EuraTechnologies. Dans la catégorie «Mixité urbaine», c’est Demathieu Bard immobilier qui a été récompensé pour son programme Gossypium à Wattrelos, un lotissement de treize maisons développé par le cabinet d’architectes BplusB et construit à l’entrée du parc du Lion, sur l’ancienne friche Socowa. Dans la catégorie «Conduite responsable des opérations», c’est le promoteur immobilier Projectim qui a été choisi pour le domaine de Montalembert à Villeneuve-d’Ascq, des appartements de standing à proximité du golf de Brigode, conçus par l’agence Paindavoine, Parmentier et Caau. Dans la catégorie «Premières réalisations», le prix est revenu à Neoximo pour le programme Dynamik à Lomme, une cinquantaine d’appartements dans l’écoquartier EuraTechnologies, dessinés par FRES architectes. Enfin, le prix du Grand Public a été décerné à Demathieu Bard immobilier, distingué une seconde fois pour Agrum, un autre programme immobilier d’une quarantaine d’appartements, sur Lille cette fois-ci, sur lequel a travaillé Red Cat architectes. À noter que les lauréats 2018, qui pourront se présenter à l’échelon national pour obtenir la Pyramide d’or, ont été désignés par un jury de professionnels présidé par Benoit Poncelet, architecte au Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement du Nord (CAUE). Cette année, deux catégories, «Innovation industrielle» et «Bâtiment bas carbone», n’ont pas été distinguées, faute de projets intéressants.