Une deuxième éolienne urbaine à Arras

En 2016, la communauté urbaine d’Arras (CUA) a initié une stratégie locale de transition énergétique. Depuis janvier, elle s’est engagée pour être un des premiers territoires à signer un contrat de transition écologique avec l’État. C’est ainsi que la CUA se positionne en première ligne pour expérimenter tout nouveau moyen de produire de l’énergie, avec […]

(Crédit photo : CUA)

En 2016, la communauté urbaine d’Arras (CUA) a initié une stratégie locale de transition énergétique. Depuis janvier, elle s’est engagée pour être un des premiers territoires à signer un contrat de transition écologique avec l’État. C’est ainsi que la CUA se positionne en première ligne pour expérimenter tout nouveau moyen de produire de l’énergie, avec l’objectif de de devenir d’ici 2050 un territoire où l’on produit de l’énergie locale et durable pour subvenir aux besoins du territoire.

Dans cette démarche proactive, Unéole, une start-up qui a installé ses ateliers à la citadelle d’Arras, vient de poser sa deuxième éolienne urbaine sur le territoire de la CUA. La première avait été installée sur le bâtiment de l’AFP2i, rue Copernic à Arras, en novembre 2017 ; et avec une puissance de 2 kW, elle peut couvrir jusqu’à 10% des besoins courants de consommation du bâtiment : ventilation, alarme incendie, réfrigérateurs, etc.
Avec cette deuxième éolienne qui vient d’être implantée à Tilloy-les-Mofflaines où se situe un bassin d’orage de la CUA, l’électricité produite va permettre d’activer les pompes du bassin. Au total, la CUA a investi 30 000€ pour la mise en place de ces deux éoliennes, un exemple concret de sa volonté d’agir pour la transition énergétique.

(Crédit photo : CUA)