En Bref

De l’autre côté de la frontière

Le secteur des biotechnologies recrute en masse Avec plus de 300 entreprises innovantes dans les biotechnologies implantées sur son territoire, la Belgique est une destination phare tant pour les investisseurs que pour les travailleurs du secteur de la biotech. Il représenterait plus de 30 000 emplois, et même le double en incluant les emplois indirects, notamment […]

681

Le secteur des biotechnologies recrute en masse

Avec plus de 300 entreprises innovantes dans les biotechnologies implantées sur son territoire, la Belgique est une destination phare tant pour les investisseurs que pour les travailleurs du secteur de la biotech. Il représenterait plus de 30 000 emplois, et même le double en incluant les emplois indirects, notamment liés aux sous-traitants et aux prestataires de services externes. Les industries biotech implantées en Flandre et en Wallonie constituent de véritables pôles influents de recherche et de développement. 80% d’entre elles relèvent du secteur de la santé, le reste de la bio-industrie et de l’agriculture.

L’enseigne Jumbo affine son projet d’implantation en Belgique

Le distributeur hollandais Jumbo, numéro deux sur son marché domestique avec 19,5% de parts de marché, a annoncé dernièrement avoir effectué le choix des premières implantations de son futur réseau de supermarchés belges. Pour Ton Van Veen, CFO de Jumbo, «une dizaine de contrats ont été signés. Exclusivement des magasins situés en Flandre et pilotés par une organisation locale. Nous privilégions essentiellement des collaborateurs belges, parce qu’ils connaissent naturellement bien mieux le marché qui est le leur. Le passage des Pays-Bas à la Belgique exige un grand soin. Le consommateur belge diffère du consommateur néerlandais, ce qui nous impose de nous adapter totalement à ses besoins et souhaits».

Des dirigeants wallons revoient leur rémunération à la hausse 

Selon un sondage réalisé par l’Union des classes moyennes (UCM) auprès de plus de 10 000 dirigeants d’entreprise, 33% d’entre eux se sont octroyé plus de 45 000 € de revenus depuis janvier et 15%, entre 36 000 et 45 000 €. Pierre Nyst, président de l’UCM, a commenté : «Cela montre que les dirigeants d’entreprise ont commencé à adapter leur politique de rémunération vers le haut pour bénéficier de la baisse de l’impôt des sociétés.» Une adaptation qui intervient suite à la réforme de l’impôt des sociétés décidée par le gouvernement Michel en début d’année, portant sur la condition permettant de bénéficier du taux réduit d’impôt des sociétés à 20%. Le chef d’entreprise doit s’octroyer une rémunération de 45 000 € au lieu de 36 000 € précédemment. Cette modification visait les PME dirigées par une personne physique.

Primera Air reliera Bruxelles à Boston, New York et Washington

La compagnie aérienne low cost danoise Primera Airlines inaugurera au printemps 2019 trois nouvelles liaisons entre Bruxelles et les villes américaines de Boston, New York et Washington. À partir du 9 mai 2019, Primera Air proposera un vol quotidien entre l’aéroport de Bruxelles-Zaventem et l’aéroport new-yorkais Newark-Liberty, en concurrence directe avec United Airlines, Brussels Airlines et Delta Air Lines pour cet axe. À compter de début juin, trois rotations hebdomadaires entre Bruxelles et Boston-Logan et quatre vols par semaine entre Bruxelles et Washington-Dulles seront proposés. Les prix des allers simples débutent à 149 €.