Rétrospective Yasujiro Ozu au Majestic de Lille

Histoire(s) du Japon

Jusqu’au 14 août, le Majestic de Lille présente une rétrospective consacrée au cinéaste japonais Yasujiro Ozu. Soit dix films réalisés lors de la dernière période du cinéaste : celle des grands drames en noir et blanc tels que Voyage à Tokyo (1953), de son passage à la couleur avec Fleurs d’équinoxe (1958) ou de son ultime chef-d’œuvre, Le Goût du saké (1962). Dix grands classiques du cinéaste nippon à retrouver sur grand écran dans leur nouvelle restauration !

1262
Vous devez être connectés pour visualiser cet article