Les frères Bouchez s’installent à Beaurainville

La bière Quentovic se brasse dans les 7 Vallées

Jeunes créateurs de la bière1 Quentovic dans le Montreuillois, Grégoire et Jean-Jacques Bouchez ont élu domicile dans le Pays des 7 Vallées où ils ont trouvé un accompagnement favorable.

387

Hébergés dans un premier temps dans deux cellules de 160 m² de la pépinière d’entreprises de Beaurainville, Grégoire et Jean-Jacques Bouchez ont investi dans l’équipement de leur nouvel atelier-vente (400 m²) au cœur du bourg. Leur production espérée : 1 000 hectolitres par an. Originaires d’Airon-Saint-Vaast, les deux frères – l’aîné (33 ans) spécialisé dans l’appui aux entreprises agricoles, le cadet (29 ans) davantage dans les finances – décident en 2014 de créer leur entreprise. Passionnés de bière, ils s’installent à Ecuires, près de Montreuil-sur-Mer, même si leurs bières sont alors brassées en sous-traitance chez Saint-Germain, dans l’Audomarois. Le premier brassage à lieu à Aix-Noulette en avril 2014. Il faut attendre décembre 2015 pour que coule leur première bière produite en interne. Surfant sur l’essor des bières artisanales de caractère, les deux frères ont vu leur chiffre d’affaires bondir de 25% l’an dernier. La Quentovic se déguste désormais chez les cavistes de Lille à Rouen. «À la vente sur place et à notre réseau de cavistes, nous développons aussi la commercialisation dans la restauration et les épiceries fines, et de plus en plus dans les rayons spécialisés de la grande et moyenne distribution, en bouteilles ou en fûts, explique Grégoire Bouchez. Nous investissons cette année 300 000€ dans quatre cuves de brassage et dans quatre fermenteurs d’une capacité de 2 000 litres. Nous disposons d’un outil unique puisque les fûts sont en chambre froide et la bière est directement tirée sur un robinet. Un mètre de tuyau seulement sépare le fût du robinet. Ce système garantit une qualité et une conservation de la bière incomparables.» Devant la nouvelle brasserie (ouverte à la visite tous les samedis), le client trouve le TapRoom, un espace de dégustation et de vente directe. On y goûte la blonde et la triple, qui constituent plus de la moitié des volumes commercialisés, mais aussi la blanche désaltérante, la bière d’été, la tourbée (au malt fumé à la tourbe) ou la brune, peu sucrée. «L’hiver dernier, nous proposions une bière d’hiver, assez liquoreuse, très maltée, avec des arômes de caramel, rappelle Jean-Jacques. Une bière facile à boire, idéale pour les repas de fête de fin d’année.»

Jean-Jacques Bouchez propose treize bières à la pression.

L’heure des premières récompenses

La Quentovic Triple a reçu la médaille de bronze du France Bière Challenge, dans la catégorie «Ale Triple», l’une des catégories les plus élevées avec les IPA (Indian Pale Ale) selon les organisateurs.

1 . L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération