Noréade et Refresco signe une convention à Le Quesnoy

Le 6 juillet, à Le Quesnoy, Noréade (établissement public de coopération intercommunale dédié à la distribution d’eau et à l’assainissement) a signé une convention avec la société Refresco. Objectif pour l’opérateur de l’eau basé à Wasquehal : alimenter, pour l’automne 2019, le futur site de production du groupe hollandais, spécialisé dans le conditionnement de boissons. Noréade, […]

652
© rp-carrées

Le 6 juillet, à Le Quesnoy, Noréade (établissement public de coopération intercommunale dédié à la distribution d’eau et à l’assainissement) a signé une convention avec la société Refresco. Objectif pour l’opérateur de l’eau basé à Wasquehal : alimenter, pour l’automne 2019, le futur site de production du groupe hollandais, spécialisé dans le conditionnement de boissons. Noréade, régie du SIDEN-SIAN, connue pour son projet «L’autoroute de l’eau», s’engage à réaliser une canalisation spécifique de 4,7 km et à fournir 200 000 à 800 000 m3 d’eau par an. L’investissement est annoncé à hauteur de 1 230 000 € HT. Courant février, la société Refresco France, basée dans la Drôme, filiale du groupe néerlandais, avait confirmé son projet de construire, à partir de cette année, un nouveau site de production et de logistique à Le Quesnoy, dans l’Avesnois, afin de remplacer à terme le site actuel, implanté non loin de la gare. Ce projet, baptisé «Bluebird», vise à réaliser un ensemble de 27 000 m² (pour la production) ainsi qu’une plateforme logistique de 10 000 m². Une cinquantaine de nouveaux emplois directs devraient être créés. Le site retenu se situe à côté de la zone commerciale et d’activités de Le Quesnoy, côté ouest, sur un terrain d’une vingtaine d’hectares. La convention est prévue pour 20 ans. Le chantier de la canalisation doit s’étaler de novembre 2018 à septembre 2019. Refresco remboursera l’investissement annoncé au cours des 10 prochaines années.