AgTech à Willems

«Je suis pressée de voir comment les graines qu’on a semées vont pousser !»

AgTech, le hub d’EuraTechnologies dédié à l’agriculture a ouvert ses portes début mai à Willems, près de Lille. Les clés de cet incubateur très spécialisé ont été confiées à Amber Ogborn, originaire de Caroline du Sud, qui s’est fait remarquer du côté du pôle d’excellence lillois avec sa start-up Mail Billy.

425
Amber Ogborn a accueilli dans les locaux de l’incubateur une deuxième promotion de porteurs de projet soit douze au total.

En mars dernier, Amber Ogborn s’est vu confier la direction du nouveau hub dédié aux innovations technologiques dans l’agriculture et l’agroalimentaire. Ce projet a été monté par EuraTechnologies dans une ancienne usine textile de la banlieue lilloise. Cette Américaine de 31 ans, qui a grandi pas très loin de Charlotte, aux Etats-Unis, et qui maîtrise parfaitement la langue de Molière, a pris ses quartiers début mai, en même temps que la première promotion de porteurs de projet. Pour cette ex-chef d’entreprise, c’est un joli pari. «Je cherchais une nouvelle aventure, explique Amber Ogborn, et lorsque Raouti Chehih et Massimo Magnifico – respectivement directeur général et directeur des opérations d’EuraTechnologies – m’ont sollicitée, je n’ai pas hésité et j’ai accepté très rapidement.» Celle qui a aujourd’hui le titre de chef de projet à AgTech aime beaucoup «toucher à tout», comme elle le souligne. La jeune femme met notamment en avant ses compétences en marketing et communication, mais également son expérience dans l’entrepreneuriat. L’idée étant d’accompagner au mieux les candidats dans la gestion de leur projet, en distillant ci et là ses conseils. «Il y avait un écosystème à monter et, pour moi, c’était un super challenge, poursuit-elle. Je pivotais de chef d’entreprise à chef de projet, avec plusieurs projets à suivre en parallèle, et je pouvais également m’appuyer sur ce que j’avais initié il y a trois ans.»

Un parcours riche 

Amber Ogborn, qui enseignait le français aux Etats-Unis, est arrivée en France en 2008. D’abord intervenante dans différentes écoles de commerce où elle a prodigué des cours de communication en commerce international, cette dernière crée en 2015, avec un associé à qui elle revendra ses parts fin 2017, Mail Billy. Il s’agit d’une plateforme de traduction et de création de contenus multilangues en ligne, qui va être incubée et accélérée à EuraTechnologies. «Ici, développe cette petite-fille d’éleveur bovin en évoquant ses nouvelles missions, j’ai pour tâche, par exemple, de mettre les porteurs de projet en relation avec des experts en stratégie commerciale et des agriculteurs avec lesquels ils pourront tester grandeur nature leurs applications. Mais je fédère aussi la quinzaine de start-up déjà installées à EuraTech, qui traitent d’agriculture high-tech, afin de créer un environnement encore plus riche.» Début septembre, Amber Ogborn a accueilli dans les locaux de l’incubateur une deuxième promotion de porteurs de projet, douze au total depuis l’ouverture du site, et ne regrette absolument pas l’orientation qu’elle a donnée à sa carrière. «Même si cela a surpris toute ma famille. Je pense que mes proches imaginaient que j’allais poursuivre mon aventure entrepreneuriale sous une forme ou sous une autre, précise la responsable. Mais je suis quelqu’un d’ambitieux, et maintenant je suis pressée de voir comment les petites graines qu’on a semées à AgTech vont pousser !»