Cent nouveaux anneaux au port

Boulogne mise sur la plaisance et la thalasso

Boulogne-sur-Mer affiche l’ambition de devenir le premier port de plaisance de la Côte d’Opale et des Hauts-de-France. À la faveur d’un investissement de 2,5 millions d’euros, cent places ont été créées par le réaménagement et l’ajout de «duc-d’Albe», de pontons, de passerelles et de portiques d’entrées sécurisés au bassin Napoléon.

687
La création de 100 anneaux a été saluée par le maire Frédéric Cuvillier et la conseillère régionale Paulette Peuvion.

La Région des Hauts-de-France, propriétaire du port, avait procédé à une vaste opération d’extraction des macro-déchets et de nettoyage de ce bassin à flot, fréquenté également par la pêche, la construction et la réparation navale. Inauguré par l’ancien ministre Frédéric Cuvillier, président de la communauté d’agglomération du Boulonnais (CAB), ce bassin de plaisance, accessible trois heures avant et trois heures après la marée haute, porte à 590 le nombre d’anneaux proposé aux différentes clientèles : les plaisanciers en escale dans un couloir européen nord-sud très fréquenté, la plaisance de proximité et la pêche récréative. Si les navires à moteur (sans mât) sont accueillis dans le bassin Frédéric-Sauvage, (202 places), les yachts de passage disposent aussi de l’avant-port (108 places actuellement), ouvert 24 heures sur 24.

De nouveaux chantiers attendus

Cette extension, qui a bénéficié de la participation du Département du Pas-de-Calais (763 000 €) et de la Région (652 000 €), n’est que la première phase d’un chantier d’agrandissement et de rénovation de la plaisance à Boulogne pour attirer une nouvelle clientèle nationale et internationale. La CAB, qui s’en est doté la compétence à compter du 1er janvier 2016, a lancé une négociation pour réattribuer la gestion de ce port régional, car l’actuelle délégation confiée à la CCI Littoral Hauts-de-France arrive à échéance le 31 décembre 2019. Extension côté avant-port, nouveau club-house avec équipements, port à sec et descente à bateaux devraient figurer dans ce futur contrat de partenariat. L’an dernier, Boulogne a accueilli plus de 12 000 nuitées de visiteurs extérieurs. Dans le même périmètre, vont débuter la construction d’un complexe palais des congrès/salle de spectacles – un investissement public – et l’édification d’un centre de thalassothérapie et d’hôtellerie – un investissement privé (groupes VIAE et Prévithal) de plus de 50 millions d’euros.